Nokia a présenté, samedi dernier, des portables offrant pour la première fois des applications islamiques. Coïncidant avec le mois sacré de Ramadhan, Nokia se veut plus près des consommateurs de la région du MENA en leur offrant des services adaptés à leurs exigences et à leurs besoins quotidien.

<br />

La croissance des ventes mondiales de téléphones portables devrait ralentir cette année avant de tomber sous 10% l'an prochain, la croissance des marchés émergents ne suffisant plus à compenser totalement la saturation des marchés développés, montre une étude du cabinet londonien Informa Telecoms & Media.
Celui-ci table sur une hausse du marché mondial à 943 millions de combinés en 2006, contre 814,4 millions l'an dernier, et il annonce pour 2007 le franchissement du cap du milliard de portables vendus, à 1,03 milliard exactement.

    <br />
    "Mais cette année sera la dernière année de croissance à deux chiffres", a précisé à Reuters David McQueen, analyste d'Informa et l'un des principaux auteurs de l'étude.
    <br />

    <br />
    Selon Informa, la croissance des ventes devrait en effet être ramenée à 9,2% en 2007 contre 16% cette année. Pour l'ensemble de la période 2006-2011, le cabinet prévoit une croissance annuelle moyenne de 7,5% contre plus de 20% sur les trois années précédentes.
    <br />

    <br />
    En 2005, le marché mondial des téléphones portables a bondi d'environ 25%.
    <br />

    <br />
    En août, un autre cabinet d'études spécialisé, Gartner, a estimé que la croissance de ce marché avait ralenti au deuxième trimestre pour revenir à 18,3% en rythme annuel contre 23,8% sur les trois premiers mois de l'année.
    <br />

    <br />
    Pour Informa, le ralentissement de la croissance devrait favoriser la consolidation parmi les plus petits constructeurs de combinés, notamment en Chine, qui compte encore plus de 50 fabricants dont la plupart n'affichent que des marges très étroites.
    <br />

    <br />
    Le cabinet table parallèlement sur une montée en puissance progressive de la "3G", l'appellation regroupant les technologies mobiles de troisième génération, qui devrait représenter 25% des ventes de portables en 2008 et 53% d'ici 2011.
    <br />

Selon les statistiques, plus de 10 000 téléphones cellulaires sont volés chaque mois. Une compagnie britannique, Synchronica, a décidé de donner aux mobiles un moyen de défense en leur concoctant un logiciel qui les fera hurler et perdre la mémoire.

    <br />
    Le logiciel Mobile Manager est un système permettant de gérer à distance un parc de téléphones cellulaires ou d'assistants personnels cellulaires (« PDA phones »). Lorsqu'une personne constate que son cellulaire lui a été dérobé, il lui suffit de trouver un autre téléphone pour passer un appel sur un numéro spécial, ce qui activera à distance le logiciel. Celui-ci effacera, s'il a été configuré ainsi, les données sensibles du téléphone et déclenchera une alarme ressemblant à des cris féminins des plus stridents.
    <br />

    <br />
    L'option d'effacement des données en mémoire plaît beaucoup aux compagnies qui n'aiment pas voir leurs données se promener à tous vents, par exemple lorsque les téléphones volés sont revendus. Quant aux cris, très embarrassants, ils ne s'arrêteront que si la pile est enlevée. Toutefois, le système reste actif et, dès que la pile est remise en place, les cris reprennent de plus belle et sont toujours aussi ennuyeux pour les voleurs ou les revendeurs qui ne peuvent plus rien faire avec un tel appareil. De plus, si le propriétaire a un temps de réaction assez rapide, il est plus que probable que ces cris permettent de retrouver le téléphone avant qu'il ne disparaisse pour de bon.
    <br />

    <br />
    Plusieurs Britanniques sont déjà séduits par l'idée, bien qu'il semble que pour l'instant le système ne soit vendu que sous licence de 5 utilisateurs pour 1205 € (1720 $CAN). Le logiciel est compatible avec Windows Mobile 2003, Pocket PC Phone Edition, Windows Mobile 5, et bientôt avec Symbian.
    <br />

    <br />

L'Afrique, le Moyen-Orient et l'Europe de l'Est sont les zones où la croissance des ventes de portables a été la plus forte au deuxième trimestre 2006, révèle l'institut Gartner.