La technologie évolue continuellement et les gadgets deviennent de plus en plus performants. Même s'ils offrent toujours plus de fonctions, ces petits malins parviennent constamment à réduire leur taille. Le dernier en liste? Samsung qui suit le mouvement avec le téléphone le plus mince en Amérique du Nord.

    <br />
    En plus de prendre soin de sa ligne, ce cellulaire est muni d'un appareil photo de deux mégapixels, d'un lecteur MP3 et d'un caméscope. De plus, il profite d'un écran couleur de 5,6 cm, avec une résolution de 540 x 320. Ajoutez des capacités sans fil compatibles avec la technologie Bluetooth, ainsi qu'un son en stéréo et une fente de mémoire extensible Micro SD qui offre jusqu'à 2 Go de mémoire... C'est de la machine ça! 
    <br />
    Je ne possède pas encore de cellulaire, mais j'avoue que pour ceux qui aiment bien les appareils à tout faire, c'est le gadget idéal. Par contre, il faut être prêt à payer le prix varie entre 199,95 et 349,95 (contrat de 12, 24 ou 0 mois, avec Bell ).
    <br />


Trois fabricants de téléphones portables japonais vont lancer en mai ou juin au Japon des téléphones portables avec un système de reconnaissance de mouvements pour jouer à des jeux en agitant ses doigts, ses bras ou sa tête devant son mobile, ou en secouant frénétiquement ce dernier.
Avec ce système, sorte d'équivalent mobile du mode de jeu utilisé par Nintendo sur sa populaire nouvelle console de salon "Wii", le joueur n'a plus a s'évertuer à trouver la bonne touche pour guider un personnage ou un objet dans un jeu.
Ainsi, dans une simulation de boxe, pour cogner sur l'adversaire, il doit juste mimer devant l'écran de son terminal, posé face à lui ou tenu par quelqu'un, les gestes d'un combattant sur le ring, lesquels sont reproduits en temps réel par son "avatar" sur l'écran.
Une autre technologie basée sur des capteurs sensoriels permet également de contrôler les fonctions d'un jeux en secouant le terminal, ou en imitant le geste de frappe.
Des dizaines de jeux de tous types exploitant ces nouvelles fonctions et visant tous les publics sont prévus dans les jours et semaines suivant la commercialisation des terminaux.
Trois modèles de troisième génération ultra high-tech, signés Sharp, Mitsubishi Electric et Panasonic Mobile (groupe Matsushita), intégrant tout ou partie de ces technologies de reconnaissance de mouvements, seront commercialisés en exclusivité et sur abonnement obligatoire par le premier opérateur de télécommunications mobiles japonais NTT DoCoMo à partir de mai.

Ressentir ce que l'on voit et ce que l'on entend sur son téléphone mobile sera bientôt possible. LG nous le promet pour bientôt.
Lors d'une conférence de presse tenue ce mardi, LG Electronics, un très important groupe d'électronique grand public d'origine sud-coréenne, a annoncé une nouvelle avancée dans le domaine de la téléphonie mobile, marché où il se positionne en tant que cinquième constructeur.

    <br />
    Ressentir avec son mobile !
    <br />
    Song Keun-young, porte-parole de LG Electronics : " Nous avons développé une nouvelle technologie qui ajoute le toucher à l'ouïe et la vision. "
    <br />

    <br />
    En effet, s'il est déjà possible d'entendre et de voir sur son téléphone portable, il sera très prochainement possible de ressentir. LG Electronics a indiqué qu'il travaillait en ce moment à la mise au point d'un téléphone portable tridimensionnel. Selon le groupe, en plus d'avoir les images et le son, il sera possible de ressentir ses émissions préférées. A titre d'exemple, si un but est marqué lors d'un match de football ou si une bombe explose dans un film d'action, le téléphone émettra des vibrations.
    <br />

    <br />
    Pour le découvrir, il faudra toutefois s'armer de patience puisque la commercialisation de ce téléphone portable n'est pas prévue avant l'année prochaine.
    <br />

Nokia affirme s'attendre à vendre ses premiers périphériques WiMAX dès le début de l'année 2008. Le premier fabricant de téléphones portables lancera donc un téléphone WiMAX l'année prochaine, si tout se passe comme prévu.

    <br />
    « Nokia prévoit d'offrir son premier périphérique portable WiMAX en début d'année 2008 », déclare la marque.
    <br />

    <br />
    Et 2008 pourrait bien être l'année de l'arrivée du WiMAX, puisque Motorola, l'un des plus gros concurrents de Nokia, prévoit aussi le lancement de ses premiers périphériques WiMAX dès l'année prochaine.
    <br />

    <br />
    Le WiMAX est soutenu par les plus grosses entreprises du milieu (Intel, Samsung, Motorola et Nokia, etc.), en tant que réseau parallèle aux réseaux classiques de téléphonie mobile. L'idée est d'assister ces réseaux téléphoniques pour les alléger des transferts de données en prenant en charge les connexions Internet à haut débit.
    <br />

    <br />
    Le WiMAX pourrait alors être un réseau sans fil à grande échelle 10 fois moins cher que les réseaux téléphoniques pour le consommateur de bande passante Internet. Une baisse de tarif due au moindre coût de la technologie WiMAX par rapport aux réseaux de téléphonie mobile : les infrastructures et les périphériques WiMAX seront moins chers que leurs équivalents 3G. 

La croissance sur le continent atteint 39% sur un an et dépasse les 58% pour l'Afrique de l'Ouest

    <br />
    PublicitéSi l'Inde et la Chine représentent les deux puissantes locomotives des marchés émergents en matière de téléphonie mobile, on a tendance à vite oublier le continent africain.
    <br />

    <br />
    Là aussi, le mobile se développe à grande vitesse, notamment dans les nombreux pays où les infrastructures de téléphonie fixe sont rares ou défectueuses.
    <br />

    <br />
    Ainsi, Informa Telecoms &amp; Media observe une forte hausse du nombre d'abonnés, notamment en Afrique de l'Ouest, dopant ainsi l'économie de la région.
    <br />

    <br />
    Selon le cabinet d'études, le nombre d’abonnés mobiles en Afrique de l’'Ouest a atteint 49,3 millions de personnes à la fin 2006. "Le marché mobile en Afrique de l’'Ouest a augmenté plus rapidement que celui de l’'Afrique dans son ensemble en 2006, enregistrant une croissance des abonnements de 58%, par rapport à 39% pour le continent", explique Thecla Mbongue, Analyste à Informa Telecoms &amp; Media. De plus, "la région devrait continuer à soutenir un taux de croissance plus élevé que la moyenne du continent dans les 5 prochaines années", ajoute-t-elle.
    <br />

    <br />
    Les prévisions indiquent déjà que le Nigeria devrait devenir le plus grand marché mobile d'Afrique à la fin 2007 avec près de 40 millions d'abonnés, devant l'Afrique du Sud.
    <br />

    <br />
    Informa Telecoms &amp; Media prévoit que les abonnements mobiles en Afrique de l'Ouest augmenteront de 10 millions d'ici 2011, représentant une croissance de 12% par rapport à la fin 2006. Le taux de pénétration en Afrique de l'Ouest devrait faire un bond de 18% à 34% dans les 5 prochaines années, suivant une hausse du même ordre dans l’'ensemble de l'Afrique, de 21% en décembre 2006 à 34% à la fin 2011.
    <br />

    <br />
    On comprend alors mieux pourquoi France Télécom multiplie les opérations en Afrique. Rappelons que l'opérateur historique français s'est offert des licences mobiles en Guinée, Guinée Bissau et en République de Centre-Afrique.
    <br />

    <br />
    Cette pénétration du mobile permettrait donc de doper l'économie des pays concernés. Selon une étude publiée par la GSM Association, une croissance de 10 points du taux de pénétration mobile engendre une augmentation de 1,2 point du taux de croissance économique d'’un pays dans les marchés en développement. Difficile néanmoins à vérifier...
    <br />

    <br />


LG nous propose un nouveau téléphone pour lequel, cette fois-ci, l’accent a été plus mis sur l’ergonomie, avec un téléphone proposant une forme assez proche de celle d’une banane… (voir les photos). Alors évidemment pas de panique LG a tout de même pensé à coller 142MO de mémoire à ce téléphone, mais aussi un lecteur MP3, un APN de 1.3Mpx le tout dans un boîtier compact de 101.44823.8mm pour 105g.


Un promoteur immobilier japonais va proposer à ses locataires un système leur permettant de surveiller discrètement ce qui se passe chez eux, d'où qu'ils soient et avec leur téléphone mobile, grâce à une batterie de capteurs en réseau.
Avec ce dispositif, les résidents pourront par exemple vérifier qu'ils n'ont pas laissé une fenêtre ou la porte ouverte en partant, que personne ne s'est glissé dans leur logis, qu'il ne s'échappe pas de quelque part une vilaine odeur de gaz, que les robinets sont fermés ou encore que l'appartement n'est pas en flammes.
Ils pourront aussi dialoguer en direct et en vidéo avec le service de sécurité s'occupant de l'immeuble, ainsi qu'avec les personnes qui sonnent à leur porte durant leur absence via un vidéophone à l'entrée de l'immeuble, a expliqué le promoteur Mitsui Fudosan.
Pour cela, les locataires devront se connecter avec leur téléphone portable via un site internet privé à un serveur gérant l'ensemble du dispositif de la résidence.
La gestion de la sécurité employant des moyens techniques sophistiqués face aux risques liés aux séismes (incendie, destruction) ou à des erreurs humaines (robinets ou fenêtres laissés ouverts), comme contre les intrusions, constitue un des plus importants arguments de vente du secteur de l'immobilier japonais.

Philips, en partenariat avec Energyzer, a dévoilé un téléphone mobile nommé Xenium NRG. Sa principale originalité réside au niveau de son alimentation. Comme tous les téléphones mobiles, le Xenium NRG dispose d'une batterie classique mais également d'un compartiment pouvant accueillir une pile AAA. Une pile rechargeable peut ainsi être placée dans le téléphone et se recharger en même temps que la batterie lorsque le téléphone est sur secteur.

    <br />
    Baptisé « BackuPower », ce système permettrait de profiter d'une autonomie supplémentaire d'une semaine en veille et jusqu'à 3 heures en conversation. Bien entendu, en cas de besoin, la pile AAA rechargeable pourra aussi être remplacée par une pile alcaline classique. Grâce à sa batterie le Xenium NRG pourrait offrir une autonomie totale de 1 mois en veille (ou 10 heures en conversation).
    <br />

    <br />
    Pour le moment aucun prix, ni date de disponibilité n'ont été annoncés par Philips au sujet de ce nouveau téléphone mobile.


Nokia profite de cette semaine bien entamée pour dévoiler deux nouveaux téléphones mobiles. Le premier nommé « Nokia 5700 XpressMusic » est résolument tourné vers la musique. Ce successeur du modèle Nokia 5300 XpressMusic mesure 108 x 50 x 17,3 mm et pèse 115 grammes. Le finlandais précise que ce smartphone est doté d'une puce audio afin d'offrir une meilleure qualité de restitution sonore. Cette puce gère aussi le Bluetooth A2DP Stéréo afin d'exploiter notamment des casques sans fil. Il sera aussi possible d'employer un casque classique via un adaptateur/prise jack 3,5mm.

    <br />
    Doté d'un capteur photo de 2 mégapixels, ce smartphone est compatible 3G. Il peut accueillir une carte microSD allant jusqu'à 2 Go et offre des haut-parleurs stéréo intégrés. On soulignera aussi la présence d'un écran 2,2 pouces (QVGA - 16,7 millions de couleurs). Côté musique, les formats audio WMA, MP3, eAAC+ et MP4 sont pris en charge.
    <br />

    <br />
    Le Nokia 5700 XpressMusic repose sur le système S60 et dispose d'une autonomie théorique de 3,5 heures en conversation GSM, de 2,5 heures en mode 3G et de 12 jours en veille. Il devrait être proposé au prix de 449 euros TTC pendant le deuxième trimestre.
    <br />