Comme on l’a déjà vu, en sa 3ème décennie d’existence commerciale, le web a radicalement changé. D’un espace de consensus et de libertés d’expression, il est devenu l’espace de jeu des GAFAM, des BATX et d’une poignée d’autres géants qui y dictent leurs lois et où il ne fait pas bon d’être néophyte. Un espace où certaines entreprises se font des centaines de milliards de dollars de bénéfices par an alors que d’autres ont du mal à faire en sorte que leur page web ou que leur vidéo YouTube soient vues par une centaine de prospects. Mais comment le monde a-t-il changé, pendant que nous autres avions le dos tourné ? Voyage aux sources de l’influence.

L'Agence nationale d'appui et de développement de l'entrepreneuriat (Anade) a lancé jeudi sa nouvelle plateforme nommée "Khadamate" qui vise à rendre l'information plus accessible aux jeunes promoteurs désireux de se lancer dans l'entrepreneuriat à travers le dispositif de cette agence, a indiqué à l’APS son directeur général, Mohamed Chérif Bouaoud.

Depuis que internet est né, il a charrié des idées idéalistes d’un espace d’expression et de créativité pour tous. Celui en fait d’un nouvel eldorado de la démocratie et de libertés.

Kaspersky s’est intéressé aux systèmes d’exploitation utilisés dans le monde et a réalisé une étude basée sur les métadonnées anonymisées des OS fournis par les utilisateurs consentants de son réseau Kaspersky Security Network. Au niveau mondial, près d’un quart (22 %) des utilisateurs de PC sont encore équipés de Windows 7, un système d’exploitation qui n’est plus pris en charge par Microsoft depuis janvier 2020. En Algérie, ce chiffre s’élève à 50,4 %. Lorsqu’un système d’exploitation arrive à la fin de son cycle de vie, aucune mise à jour supplémentaire n’est délivrée par le fournisseur, y compris les correctifs de sécurité.