Le ministère de la Santé est au centre d’une polémique. Et pour cause, une offre d’emploi d’une agence web basée dans la région rennaise (France), mentionnant rechercher un freelance pour travailler sur un projet du ministère de la Santé algérien, a soulevé un tollé général sur les réseaux sociaux.

Longtemps ignorés, les incubateurs ont désormais le vent en poupe. Dans l’écosystème numérique algérien, ils sont appelés à jouer un rôle pivot, de la détection des besoins jusqu’à l’accompagnement du porteur de projet.

En une année, la plateforme d’e-commerce Jumia Algérie qui va célébrer le 4 juillet ses 9 ans d’existence sur le continent africain dont 7 ans de présence sur le marché algérien, a enregistré un bond spectaculaire du nombre de marques, passant de 5 à 88 boutiques officielles.