Le ministère de l’Education nationale a lancé ce dimanche 17 chaînes Youtube pour partager les cours de tous les cycles d’enseignement, parallèlement au lancement du dispositif de soutien scolaire via Internet au profit des élèves de la 4ème année moyenne et de la 3ème année secondaire.

En très bref, l’économie du savoir a été maintenant consacrée comme une économie qui repose sur quatre piliers fondamentaux à la base mais qui ont été enrichis depuis : ce sont la formation, les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), la Recherche et l’innovation et les institutions. Des formes plus évoluées de ce modèle ont été proposées les années récentes notamment multipliant le nombre de piliers, de variables et indicateurs et de modèles. Mais pour plus de simplicité, nous nous en tiendrons à ce modèle initial.

La situation mondiale liée à l’évolution de la pandémie COVID-19 fait que l’Algérie se trouve dans une phase où ses besoins en matière de santé se font de plus en plus importants. C’est dans ce contexte que plusieurs startups de l’ANPT se sont mobilisées et ont développé des solutions numériques ayant pour but d’aider à la lutte contre la propagation du Coronavirus.

Un vent de changement souffle sur le marché du recrutement en Algérie. Une plateforme de recrutement par cooptation vient de voir le jour. Il s’agit de Kyoopt, une start-up qui, quelques mois après son lancement, entend déjà “disrupter” le marché en “offrant plus de valeur et plus d'efficacité aux recruteurs ainsi qu’un gain de temps considérable en se basant sur une communauté de coopteurs”.