Le constructeur annonce le modèle E570 dont l’harmonie des teintes le destine particulièrement... aux consommatrices.

Son écran OLED se déroule sur la façade comme un ruban central, avec en ornement des motifs aux dessins uniques au dos. Les couleurs proposées sont le rose « Sweet Pink », le « Festival Orange », le « Bleu Oasis », le « Spécial Argent » et le violet « Aubergine ». Ce modèle à clapet GPRS/Edge est doté de la puce Bluetooth, d’un APN avec flash, d’un lecteur MP3 d’un enregistreur vidéo.

Il possède un écran interne 1,8’’ et un écran externe Oled. Ce modèle offre aussi l’interface graphique « Premium Black » qui inclut un menu personnalisé de raccourcis permettant d’accéder à vos fonctionnalités favorites.

Astuce marketing, son menu “Vie Féminine” offre une panoplie d’applications ludiques : test pour connaître son parfum, biorythme, liste de shopping.


En Europe, le marché de la téléphonie mobile a atteint une certaine saturation. Les personnes ne possédant pas encore de téléphone portable se font de plus en plus dures à dénicher. Ainsi, à moins que les clients ne changent de forfait ou de combiné cellulaire tous les deux ou trois mois, il faut chercher les clients potentiels ailleurs. Vodafone, second opérateur mobile mondial dernière China Mobile, avec plus de 200 millions de clients à son actif, l'a bien compris. Actuellement, Hutchison Essar, opérateur mobile indien comptant 27 millions d'abonnés, selon les derniers chiffres, est en vente. Il est valorisé à 15,5 milliards de dollars par la banque Goldman Sachs, soit un peu plus de 11,4 milliards d'euros. Voyant là une réelle opportunité de se faire une place sur ce marché à fort potentiel, l'opérateur britannique Vodafone a annoncé, vendredi dernier, s'être lancé dans la course au rachat pour cet opérateur. En effet, seuls 136 millions d'Indiens, soit à peine 1 habitant sur 9, sont abonnés et 5 millions d'entre eux signent chaque mois. Vodafone indiquait ainsi : “Le conseil d'administration continue de penser que le marché de la téléphonie mobile en Inde a un gros potentiel et envisage donc de prendre une participation de contrôle dans Hutchison Essar.” Graeme Pearson, analyste de la banque Lehman Brothers, indiquait pour sa part : “Ce pourrait être l'une des dernières occasions pour Vodafone de prendre le contrôle d'un actif sur un marché à forte croissance.” Hutchison Essar est détenu à 67% par Hutchison Telecommunications International, filiale du conglomérat de Hong Kong Hutchison Whampoa, et à 33% par famille indienne Ruia. Le premier a confirmé à la presse, vendredi dernier, que plusieurs discussions concernant ce rachat avaient déjà été entamées, sans toutefois donner de noms et en indiquant que rien n'avait pour l'instant abouti.


Le BlackBerry Pearl a séduit les foules au troisième trimestre fiscal 2006 et a assuré une forte croissance pour RIM, sur le secteur très concurrentiel des smartphones polyvalents. Le Canadien Research In Motion (RIM) a annoncé de très bons résultats financiers pour son troisième trimestre fiscal avec des bénéfices de 176 millions de dollars, en hausse de 46% par rapport à la même période 2005.

    <br />
    Autre point positif, ce sont 875 000 nouveaux clients qui ont été attirés par les produits BlackBerry lors de ce trimestre, permettant à RIM de totaliser plus de 7 millions d'utilisateurs dans le monde. 
    <br />

    <br />

C’est la deuxième année que le sud-coréen Samsung est leader des ventes de mobiles en France devant le finlandais Nokia...

    <br />
    Le fabricant sud-coréen s’est en effet octroyé 24% du marché français en 2006 (22,5% pour Nokia), contre 21,1% l’année précédente (19,7% pour Nokia). 
    <br />

    <br />
    Son CA 2006 progresse de 5,5%. Bien que l’érosion des prix des mobiles laisse l’avenir incertain pour son leadership, Samsung se félicite d’être passé dans l’Hexagone d’un taux de notoriété spontanée de 10% à un taux de 40%. 
    <br />

    <br />
    « Notre objectif est d’arriver à 60% en 2008 », annonce Jean-Philippe Illarine, le directeur du marketing des produits télécoms chez Samsung France.
    <br />

    <br />

    <br />

    <br />

Ed Zander, pdg du groupe américain Mororola, l'un des leaders mondiaux des téléphones portables, a présenté au Consumer Electronics Show de Las Vegas, un téléphone que l'on peut fixer au guidon d'un vélo et à une dynamo et recharger en pédalant.

M. Zander a expliqué qu'un téléphone de ce type était particulièrement adapté aux pays émergents, où la téléphonie mobile pouvait encore conquérir "des milliards" de nouveaux consommateurs. "Il y a 500 millions de cyclistes en Chine", a-t-il lancé.

Selon les experts, il s'est vendu environ un milliard de téléphones portables dans le monde en 2006 et 2 milliards sont en fonction actuellement, et moins de trois ans pourraient suffire pour passer la barre des 3 milliards, un marché dominé par le groupe Nokia, suivi de Motorola.

Regarder et zapper les chaînes de télévision sur l'écran de son téléphone portable, tel est le nouveau service dévoilé dimanche à Las Vegas par l'opérateur américain de téléphonie mobile Verizon Wireless.

    <br />
    Ce service, baptisé VCAST TV, sera diponible aux Etats-Unis au printemps, en alliance avec la société mediaFlo, filiale du groupe Qualcomm, a expliqué le vice-président de Verizon, John Stratton, à la veille de l'ouverture du Consumer Electronics Show de Las Vegas.
    <br />

    <br />
    Selon lui cet abonnement fournira une "vraie qualité de transmission" des programmes de télévision, 24 heures sur 24.
    <br />

    <br />
    Les abonnés pourront passer d'une chaîne à l'autre avec les touches de leur portable, comme sur une télécommande de télé, comme l'a montré une démonstration.
    <br />

    <br />
    MediaFlo a déjà testé le service en Grande-Bretagne et au Japon, mais le lancement américain marquera sa première vraie offre commerciale, a précisé à l'AFP Julie Reynolds, représentante de MediaFlo.
    <br />

    <br />
    Des accords ont déjà été passés avec les chaînes de télé de MTV Networks, NBC, CBS, et FOX, a précisé M. Stratton. Le service sera lancé sur les téléphones Samsung Mobi et LG 9400, a ajouté Verizon sans détail sur le prix du service.
    <br />


Tout juste un an après avoir dévoilé Yahoo Go, le groupe internet américain profite de sa présence au CES de Las Vegas pour dévoiler la version 2.0 de son bouquet de services pour téléphones mobiles.

Comme son prédécesseur, « Yahoo ! Go pour mobile 2.0 » donne accès au mail Yahoo, à l'actualité, à une application de partage photo Flickr, mais introduit un carrousel en 3D pour lancer les applications ainsi que « OneSearch », un nouveau service de recherche sur téléphone mobile permettant aux utilisateurs de trouver plus rapidement une information.

Outre ce nouveau bouquet de services, Yahoo annonce non seulement de nouveaux partenariats avec des constructeurs comme Motorola, Samsung, Nokia et RIM/Blackberry mais également l'extension du partenariat avec 3 Group en Grande-Bretagne, Irlande, Danemark et Suède ou encore un partenariat publicitaire avec l'éditeur norvégien Opera, dont OneSearch deviendra le moteur de recherche.

« Yahoo! a la conviction que, d'ici 2016, les consommateurs utiliseront davantage ses services sur leur mobile que sur leur ordinateur. La stratégie de Yahoo! consiste à adapter Internet au téléphone, plus que l'inverse. Le logiciel Yahoo! Go Mobile a été conçu pour la plus large audience possible depuis les terminaux mobiles actuels », explique le groupe américain dans un communiqué.

Quelques semaines après l'annonce de l'accord publicitaire avec l'opérateur cellulaire britannique Vodafone, Yahoo confirme ainsi son intérêt pour les téléphones mobiles. Un intérêt d'ailleurs partagé par ses deux principaux concurrents : Microsoft et Google…