Les chaînes TF1 et M6 ont élargi leur diffusion sur l'ADSL, leurs programmes étant disponibles depuis ce vendredi sur les services de télévision des fournisseurs d'accès internet Neuf Cegetel, Free et Club-Internet.

Jeudi, le fournisseur d'accès internet Free (groupe Illiad) a confirmé que M6 et plusieurs chaînes du groupe TF1 (TF1, la chaîne pour enfants Tfou, et la chaîne documentaire Odyssée) sont désormais accessibles par ADSL, c'est-à-dire via la ligne téléphonique, à l'ensemble des abonnés du bouquet Freebox.

Free compte aussi renforcer son offre de vidéo à la demande (VOD) en ouvrant "prochainement" TF1 Vision qui permettra de regarder des programmes déjà diffusés, précise-t-il dans un communiqué.

TF1 et M6 sont également disponibles par ADSL aux abonnés de Triple Play et de Club-Internet, a annoncé ce fournisseur vendredi. TMC, W9, M6 Boutique sont également proposées gratuitement, tandis que Tfou et Odyssée seront proposées en option après un essai gratuit de deux mois.

Sur Neuf TV, le service de télévision de Neuf Cegetel, les chaînes M6, TF1 sont diffusées désormais par l'ADSL, à partir de ce vendredi. Tfou et Odyssée sont, là aussi, proposées en option au bouquet de base.

Neuf Cegetel a par ailleurs annoncé son intention de renforcer son offre de vidéo à la demande avec M6.

Neuf Cegetel poursuivra en 2007 sa stratégie de partenariat avec les groupes audiovisuels "afin d'enrichir les contenus et les services offerts sur Neuf TV".

Yahoo!, Microsoft, Sony... L'industrie de la high-tech sera au Consumer Electronic Show de Las Vegas la semaine prochaine pour dévoiler les produits et les technologies vedettes de 2007.

Samsung annonce avoir mis au point la première matrice TFT LCD « véritablement » double face. Chaque face de cet écran destiné aux téléphones portables et smartphones peut afficher une image différente.

    <br />
    Une image différente au recto et au verso
    <br />
    Pour concevoir cet écran, Samsung dit s'être appuyé sur sa nouvelle architecture TFT (thin-film transistor) à double porte qui permet de controler séparément l'affichage de deux pixels, afin d'afficher des données différentes à l'avant et à l'arrière de l'écran.
    <br />
    Les portes TFT sont des composants qui convertissent les tensions pour contrôler l'alignement des cristaux liquides nécessaires à la reproduction d'une image.
    <br />

    <br />
    Réduire l'épaisseur des téléphones portables à deux écrans
    <br />
    Si ce panneau LCD peut afficher un contenu différent sur chacune de ses faces, il ne requiert qu'une source de rétro-éclairage, contrairement aux systèmes traditionnels à double écran, qui de plus, affichent les mêmes données sur chaque écran. La matrice TFT LCD double face de Samsung étant destinée à remplacer ces systèmes à double écran, l'épaisseur des appareils mobiles pourra être réduite d'au moins 1 mm, selon le fabricant.
    <br />

    <br />
    Le prototype que Samsung présentera au CES 2007 a une épaisseur de 2,6 mm et une largeur de 2,2 pouces. Chaque face peut afficher une image dans la résolution QVGA (320 x 240 pixels) avec une luminosité de 250 nits à l'avant et 100 nits à l'arrière. Samsung compte lancer une production de masse dans le courant du premier semestre 2007.
    <br />

Aux Etats-Unis, selon la société Hitwise spécialisée dans la mesure d'audience Internet, le service Yahoo! Answers est incontestablement le leader de la recherche Web communautaire.
Après avoir révélé que la recherche de blogs était en passe de devenir l'apanage de Google et de son service Google Blog Search au nez et à la barbe de Technorati (pour le vaste marché américain en tout cas), Hitwise consacre Yahoo! en tant que très net leader dans le domaine de la recherche Web communautaire menée sous gouverne des internautes eux-mêmes avec Yahoo! Answers dont l'équivalent dans la langue de Molière est Yahoo! Questions / Réponses.

Néanmoins, petite piqûre de rappel, c'est un secteur particulier délaissé depuis peu par la firme de Mountain View qui a mis un terme le mois dernier à l'expérience Google Answers dont le mode de fonctionnement était cependant différent de celui adopté par Yahoo! Answers (voir notre actualité)

Une part de marché qui ne souffre d'aucune discussion
Selon Hitwise, aux USA, Yahoo! Answers s'accapare une part de marché quasi exclusive s'élevant à un impressionnant 96,1% atteint à la fin de l'année, ne laissant ainsi que quelques miettes à ses principaux concurrents dont le plus connu est Windows Live QnA, le service de Microsoft il est vrai encore en version bêta, qui doit se contenter d'un famélique 0,11%.

Depuis peu, les cybers sont squattés par des internautes d’un nouveau genre. De plus en plus de personnes plus ou moins âgées squattent les PC en quête d’un RDV virtuel avec le fils ou la fille à 1000 lieues. En effet, nos pères et mères ont découvert une 8e merveille dont ils ne connaissaient pas l’existence...

    <br />
    Internet, cette technologie qu’ils ont, pour la plupart, mis à l’écart pour seul prétexte que ce n’était plus de leur âge, a vite conquis leur cœur surtout depuis l’avènement de la vidéo qui est venue pimenter les discussions. L’Aïd est là. Juste après le rituel religieux, les cyber-cafés sont pris d’assaut par des milliers d’internautes venant souhaiter un Aïd mabrouk pour la communauté algérienne à l’étranger. Qu’elles soient en France, en Espagne, en Italie ou ailleurs, les familles se raprochent grâce au boom des technologies. « Je te vois, je te vois... Ah, enfin. Et ta fille ? Elle est avec toi ? », s’écrie une dame en voyant son fils, qui vit au Canada, sur son écran. « Tu n’as pas changé » s’exclamait-elle. Ou encore, « Il est à la cuisine, il utilise des haut-parleurs pour nous entendre », lance une fille expliquant à son papa pourquoi il peut entendre son fils mais n’arrive pas à le voir... « Mais pourquoi ne reste-t-il pas sur place ? », demanda-t-il, avec un air autoritaire. Oui même sur le net la hiérarchie est de mise. « Asma est ton portrait craché », lance une autre dame à l’autre bout de la salle. En cette rude période d’hiver, il a fait chaud au Canada, chaud dans les cœurs. « Hamdoullah, il y a internet. Avant, je n’avais de nouvelles de mon fils et de sa petite famille qu’une fois par mois ou moins. Là, je peux lui parler et le voir autant de fois que c’est possible. Pour ne rien vous cacher, je suis devenue une accro d’internet », nous confie une dame accrochée à sa souris. « Elle est une fidèle cliente », nous confirme le gérant « Les plus novices sont généralement accompagnés de leurs enfants. Certains n’hésitent pas à nous demander de leur ouvrir un compte sur le net pour pouvoir communiquer avec leur famille à l’étranger. De vous à moi, ce sont de très bons clients. » conclut-il. Ils sont très crus, pour la plupart. C’est amusant de les voir ou plutôt les entendre parler à leurs enfants. Ils sont tellement dedans qu’ils s’oublient souvent ; cela apporte une bonne ambiance, généralement dans notre local. Donc on peut dire qu’internet constitue un véritable pont entre les civilisations et surtout entre les cœurs. Les plus grands gagnants restent, donc, nos parents qui y trouvent leur bonheur. « C’est vraiment extraordinaire, je suis venu la première fois avec mon fils qui avait l’habitude de venir parler avec notre fille qui suit ses études en France. Depuis, j’ai internet chez moi, cela nous permet d’être constamment en contact avec la p’tite », nous confie Hamid, un ami. Rappelons que de nouvelles offres seront bientôt disponibles chez les deux fournisseurs d’accès à Internet (FAI) en l’occurrence Algérie Telecom et Eepad, le premier lancera le Triple play, une offre incluant la téléphonie, Internet et la réception de chaînes satellitaires. Le second, quant à lui, a signé dernièrement un contrat de partenariat avec le français Neuf telecom, permettant ainsi à ses abonnés de téléphoner, via IP, gratuitement vers l’étranger. Par ailleurs, Djaweb fera incessamment son entrée dans l’arène en devenant fournisseur d’accès à part entière. 
    <br />

    <br />

    <br />

Avec Kazaa, un logiciel de partage, ils ont semé la panique dans l'univers de la distribution musicale. Avec Skype, ils ont chamboulé le monde des télécommunications. Alors, forcément, lorsque Janus Friis et Niklas Zennström confient qu'ils préparent désormais une plate-forme de diffusion vidéo sur Internet, cela ne peut pas passer inaperçu. Surtout en ces temps où le partage et le visionnage de films en ligne sont en passe de devenir les activités reines sur le Net, comme en témoignent les succès de Youtube et Dailymotion.

Le Danois Janus Friis, âgé de 30 ans, et le Suédois Niklas Zennström, 40 ans, ne s'en cachent d'ailleurs pas : ils ont bel et bien l'intention de révolutionner l'industrie de la télévision, comme ils l'ont fait avec la musique et les télécommunications. Il s'agit d'"allier le meilleur de la télévision au meilleur d'Internet", a simplement expliqué Niklas Zennström lors de son passage à Paris à l'occasion de la conférence "Le web 3" organisée le 11 décembre.

Pour le reste, les deux créateurs sont plutôt restés discrets jusqu'à présent sur leur projet, connu sous le nom de code de "The Venice Project". Depuis peu, ils ont ouvert un blog (www.theveniceproject.com) qui n'en dit pas beaucoup plus. On sait seulement que les deux créateurs ont mis sur pied des équipes de développeurs dans une demi-douzaine de villes à travers le monde, dont New York, Londres et Toulouse.


TECHNOLOGIE EN PEER TO PEER


Selon la lettre Mid e-News - lettre des technologies de l'information et de la communication en Midi-Pyrénées -, c'est une startup du nom d'Anyware Technologies qui serait impliquée dans le projet. Une version bêta du logiciel serait actuellement en test auprès de quelques centaines de personnes, et des captures d'écran circulent déjà sur la blogosphère.

On suppose par ailleurs que, comme pour Kazaa, c'est une technologie en peer to peer (échange d'égal à égal) qui devrait être mise à contribution. Les plates-formes vidéos réclament en effet de gros serveurs, et des bandes passantes importantes - Youtube débourserait ainsi 1,5 million de dollars par mois pour sa bande passante. Sur Dailymotion, les internautes ne peuvent mettre à disposition que des vidéos ne dépassant pas 150 Mo, et toutes les séquences ne sont pas forcément d'une grande qualité en plein écran.

Avec le peer to peer, les fichiers vidéos ne sont plus centralisés. Cela implique toutefois que les données soient téléchargées par les internautes qui les consultent. Or, selon les premières informations, les vidéos de "The Venice Project" ne seraient disponibles qu'en "streaming" - c'est-à-dire précisément sans être téléchargées sur l'ordinateur de qui les consulte, et donc sans pouvoir non plus être dupliquées. Janus Friis et Niklas Zennström ont promis de lever le voile sur leur projet dans le courant du mois de janvier 2007.