Le fabricant de téléphones portables Nokia vient de dévoiler une alternative au Bluetooth, une technologie de connexion sans fil à courte portée baptisée Wibree.

Cette toute nouvelle technologie garantira une liaison radio entre des appareils distants jusqu'à 10 mètres à 1 Mb/s tout en consommant 10 fois moins d’énergie.

Wibree révolutionnera la technologie sans fil à courte distance en l’étendant à de nouvelles applications telles que les montres, les capteurs, les souris sans fil ou les moniteurs de radioprojection qui ne peuvent utiliser de connexion Bluetooth pour des questions d’énergie. Broadcom, CSR, Epson et Nordic Semiconductor ont d’ores et déjà acheté une licence pour utiliser cette technologie.

Le fabricant a signé un partenariat avec Orange et dévoilé un PC tablette avec module de communication 3G/3G+.

Les p610 et p630 d'Acer bénéficient d'un écran de 10 centimètres de diagonale et d'un processeur puissant.


Le portable d'entrée de gamme Vaio N11 de Sony manque d'équipements. Il ne lui reste que son design.

Il est indéniable que le progrès dans les nouvelles technologies ne cesse de nous épater par l’apparition d’ingénieux gadgets. Il s’agit là d’une éventuelle puce qui est au stade de l’expérimentation.
Effectivement, les chercheurs du laboratoire de HP dans la Silicon Valley ont crée une puce mémoire miniscule de la taille d’un grain de riz et sans fil, capable de transmettre des images, du son et de la vidéo à très haut débit.
« Memory spot » est le nom du prototype qui comprend une mémoire de 500 KO, c'est-à-dire qu’il peut stocker jusqu’à 100 pages de texte.
Notons que cette puce peut s’introduire dans n’importe quel objet, voir une page d’un livre, un appareil électronique. La Memory spot échange des informations avec un scanner similaire à un lecteur de code barre.
Réalisez-vous qu’une puce aussi miniscule puisse stocker une quantité invraisemblable d’informations ?
C'est-à-dire, si on colle une Memory spot sur une photographie papier on obtient une version numérique.
Encore une fois, c’est comme une clé USB, on pourrait intégrer autant de mémoire. Implantée discrètement dans certains objets, une puce révolutionnaire pourrait combattre la contrefaçon pharmaceutique ou à renforcer la sécurité des cartes d’identité et des passeports.
Toutefois, « Memory spot » ne peut être commercialisé avant deux ans, d’ici là nous attendrons impatiemment la nouvelle venue qui changera bien des choses.

A l’heure où plusieurs opérateurs dans le monde vont lancer leur premier réseau 3G, les générations en matière de technologie se succèdent rapidement chez « Samsung ».
En effet, 4G ou quatrième génération de réseau sans fil à grande échelle est lancée.
En fait, certains réfutent l’appellation « 4G » préfèrent parler de 3G améliorée ou de Beyond 3G pour souligner la continuité avec les réseaux actuels.
Mais Samsung, semble assez sûr de sa définition, la firme assure que sa technologie 4G permettra des débits entre 20 et 100 mbits/s dans les réseaux à longue portée(VMTS) et jusqu’à 1gbit/s dans les réseaux locaux comme les hot spot wi-fi.
Les débits assureront la transmission de contenus multimédias de plus en plus riches et permettront d’établir plusieurs sessions en parallèle.

Selon M. AbdEl Krim Benamar, Vice Président et Directeur de la stratégie et du Business d’Ericsson France, il précise qu’au sein de l’entreprise les gains du réseau 4G sont clairs : accès à des services multimédias multiples et d’avantage de mobilité et d’accessibilité.
Ainsi, l’entreprise doit donc avant tout se préoccuper des besoins des utilisateurs finals en matière d’application de contenus multimédias et du service, mais aussi construire une connaissance approfondie de leur environnement d’usage.
Le futur système de téléphonie 4G fournira un accès haut débit aux données et permettra un passage sans interruption de service entre plusieurs points d’accès radio.

En conclusion, les opérateurs concentrent leur travail sur l’accroissement des performances haut débit, l’amélioration de l’interface entre les réseaux et la qualité de service inter réseaux.

Le géant américain a présenté jeudi soir son premier baladeur musical et vidéo. Objectif : concurrencer l’iPod d’Apple.

Une société éditrice de logiciel française, annonce la sortie du post-it virtuel pour ordinateur personnel