L'année 2007 commence avec quelques nouveaux outils de recherche qui sortent et tentent parfois de concurrencer les "cadors" du domaine... Voici un florilège de quelques-uns d'entre eux qui ont vu le jour il y a peu :

- Zuula est un métamoteur effectuant ses recherches Web sur Google, Yahoo!, MSN, Ask, Gigablast et Exalead et présentant le résultat de chaque moteur au travers d'onglets. Les recherches récentes sont sauvegardées dans une zone rétractable sur la gauche de l'écran. L'outil propose des recherches sur le Web, l'actualité, les images, les blogs et l'emploi. Un site qui n'est pas révolutionnaire mais peut s'avérer utile...
http://zuula.com/

- Chacha est un outil qui fait un peu penser au site About.com. Il propose soit une recherche web, soit une recherche à l'aide de guides en ligne et d'experts humain avec qui vous pouvez chatter en direct. L'outil semble cependant très lent. L'intégration de liens sponsorisés au milieu des résultats "naturels" sans réelle distinction rend également l'outil "suspect"...
http://www.chacha.com/

- PolarRose est un outil qui tente d'analyser le contenu des images et permet d'intégrer des commentaires sur des photos disponibles en ligne. Un moteur basé sur ce principe devrait prochainement être disponible. Il est possible de s'inscrire en tant que bêta-testeur.
http://www.polarrose.com/

- Doona est un moteur de recherche humanitaire, dont la technologie est fournie par Exalead. Tous les fonds récoltés par le moteur sont utilisés pour l'humanitaire : dons à d'autres associations humanitaires (par un système de votes) ou organisation de manifestations caritatives (au moins une par an à l'avenir).
http://www.doona.fr/

- Webzzle est également un nouveau moteur qui désire explorer l'univers sémantique et proposer une recherche par concepts dans un univers communautaire qui s'enrichit des favoris des utilisateurs de l'outil. Le service n'est en revanche disponible qu'après avoir ouvert un compte, ce qui est dommage, une interface de démonstration libre d'accès aurait été certainement une bonne chose.
http://www.webzzle.fr/

- Synthesio propose un service de moteurs de recherche d'actualités personnalisés qui s'appuie sur des technologies d'organisation automatique de l'information par secteur d'activité, région, nature, etc.
http://www.synthesio.fr/

Il ne s'agit ici que de quelques outils ayant fait leurs premiers pas sur le Web depuis peu. A vous de les tester...

Voici une cinquantaine de trucs pour grouper vos recherches, zapper les icônes, donner une belle apparence à vos dossiers, cibler vos raccourcis, cacher vos fichiers secrets...

<br />

Pour repérer et corriger les fautes d'orthographe, Word utilise un dictionnaire assez bien fourni. Toutefois, ce dernier n'inclut pas de nombreux termes spécialisés (bâtiment, médecine, juridique,…). Vous pouvez combler ce manque en activant les dictionnaires spécialisés de Word.

    <br />
    1. Dans Word, cliquez sur le menu Outils puis sur Options.
    <br />


Le Lecteur Windows Media vous permet de graver vos chansons préférées de votre bibliothèque sur un CD Audio que vous pourrez ensuite lire sur n'importe lecteur CD standard.

    <br />
    1. Ouvrez la Bibliothèque puis déroulez l'option Liste Lecture en cours.
    <br />

    <br />
    2. Choisissez ensuite l'option Sélection à graver. 
    <br />


Pour ne pas avoir à basculer entre les différentes fenêtres ouvertes pour passer à une autre musique ou pour modifier le volume, vous pouvez afficher les contrôles de lecture du Lecteur Windows Media dans la barre des tâches.

    <br />
    Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la barre des tâches, choisissez la commande Barre d'outils puis cliquez sur Lecteur Windows Media.
    <br />

Par défaut, le Lecteur Windows Media joue les chansons d'une liste de lecture dans l'ordre dans lequel elles se présentent. Il est toutefois possible d'activer la fonction lecture aléatoire, appelée aussi shuffle, afin de laisser au Lecteur Windows Media le choix des titres à jouer parmi votre liste. La musique que vous écouterez sera alors plus variée.

    <br />
    - <b>Méthode normale :</b>
    <br />

    <br />
    1. Dans le Lecteur Windows Media, ouvrez la liste contenant les musiques que vous souhaitez écouter.
    <br />

    <br />

    <br />
    2. Déroulez ensuite le menu Lecture puis cliquez sur l'option Lecture aléatoire.
    <br />

Vous avez visité une page Web dont vous voulez conserver les images. Pour cela, vous déroulez le menu Fichier, Enregistrer sous, vous sélectionnez un dossier, vous optez pour un nom de fichier, puis vous choisissez comme Type le format Page Web complète et vous cliquez sur Enregistrer.

    <br />
    Un dossier est alors créé, il porte le même nom que le fichier HTML et contient toutes les images. Mais, si vous effacez le fichier HTML, le dossier sera effacé en même temps sans qu'aucun message n'apparaisse. Pour conserver le dossier et les images qu'il contient, vous devez le « désolidariser » du fichier HTML. 
    <br />

    <br />
    Pour cela, lancez l'Explorateur, puis ouvrez le dossier où vous avez enregistré la page et déroulez Outils, Options des dossiers. Sélectionnez Affichage. Dans la liste des Paramètres avancés, sous Gestion de paires de pages Web et de dossiers, cochez Affiche les deux sections et les gère séparément. Cliquez enfin sur OK. 
    <br />

    <br />
    Les images seront visibles dans chaque programme de dessin ou depuis votre traitement de texte. 
    <br />

    <br />

Quand Internet Explorer ne peut accéder à la page Web que vous demandez, il affiche par défaut une page d'erreur simplifiée. Vous ne savez donc pas s'il s'agit d'un problème de connexion ou si l'adresse que vous avez tapée est inexacte ou temporairement inaccessible.

    <br />
    Pour obtenir plus d'informations, vous pouvez désactiver l'affichage des messages d'erreur simplifiés. Pour cela, déroulez le menu Outils, Options Internet. 
    <br />

    <br />
    Dans l'onglet Avancé, faites défiler la liste des options et, dans la section Navigation, décochez la case Afficher des messages d'erreur HTTP simplifiés. Validez en cliquant sur OK. Fermez puis relancez votre navigateur afin d'appliquer les changements. 
    <br />

    <br />


Le service d'information géographique de Google abandonne la béta pour devenir disponible dans sa version 4.0 finale

    <br />
    Publicité Un contenu enrichi et un rendu des bâtiments texturés, Google Earth tient ses promesses avec sa version 4.0 désormais disponible dans sa version finale définitive et en français.
    <br />

    <br />
    Google Earth se révèle être une mine d'images et d'informations géographiques parmi lesquelles on peut voyager virtuellement et parfois en 3D. La version 4.0 a marqué une avancée sérieuse dans la modélisation des monuments, directement intégrés, en particulier en Europe où la base affichait sa faiblesse dans les précédentes versions.
    <br />

    <br />
    C'est cet aspect ludique, qui profite d'une interface revisitée, qui séduit de prime abord, d'autant que Panoramio, un service de partage d'images entre internautes, enrichit la base d'un outil de visite virtuelle au contenu sympathique.
    <br />

    <br />
    En revanche, même si Google Earth 4.0 reste gratuit, il faudra envisager d'investir 20 dollars pour obtenir la version 'Plus' compatible avec le GPS, et surtout 400 dollars pour la version 'Pro', avec son utilisation orientée vers le collaboratif et les décisionnaires, et pour un usage commercial.
    <br />

    <br />
    Il reste cependant que Google Earth pour son contenu 3D, en dehors des monuments, reste un produit réservé aux Etats-Unis puisque seules 38 villes américaines ont disposé d'une modélisation 3D. Il faut du temps pour modéliser, la planète est grande et les grandes villes nombreuses…
    <br />

    <br />