Vous est-il déjà arrivé de vouloir supprimer une multitude de lignes vides dans un classeur Excel et que comme vous ne connaissiez pas ce truc, il vous a fallu supprimer à la main toutes ces lignes ? Peut-être ... Si votre classeur ne contient pas beaucoup de ligne, ce n'est pas si grave, mais lorsque celui-ci en contient plusieurs milliers, il devient vite très long et fastidieu de supprimer ces centaines de lignes vide manuellement. C'est pour celà que je vous donne mon astuces.

    <br />
    Afin d'être capable de supprimer ces lignes vides, il suffit :
    <br />

    <br />
    1- Sélectionner la/les colonne(s) 
    <br />
    2- Aller ensuite dans le menu Données -> Trier 
    <br />
    3- Choisissez votre tri - Dans le cas ici nous choisissons de trier sur la colonne A 
    <br />

    <br />
    ** Il est à noté que les colonnes suivante vontre suivre ... Donc si les données de la Col. A Ligne 1 sont en rapport avec les données de la Col. B Ligne 1, il vont suivre si vous avez sélectionné cette colonne. 
    <br />

    <br />
    4- Cliquer sur Ok afin de trier et le tour est joué 
    <br />

    <br />
    Vous devriez désormais avoir votre liste trié d'une part, mais sans les lignes vides.
    <br />

    <br />


Dans vos feuilles de calcul Excel, vous souhaitez changer l'orientation d'une cellule contenant du texte. Vous pouvez l'orienter par exemple verticalement afin de compléter un titre sur le côté d'un tableau.

    <br />
    1. Dans Excel, ouvrez votre classeur.
    <br />

    <br />
    2. Pour changer l'orientation du texte contenu dans une cellule, cliquez dessus avec le bouton droit de la souris. Choisissez la commande Format de cellule.
    <br />

    <br />
    3. Ouvrez l'onglet Alignement.
    <br />

    <br />
    4. Dans la zone Orientation, choisissez l'orientation de votre texte.
    <br />

    <br />

Pas besoin de se ruiner ou d'alimenter son baladeur avec des morceaux de musique piratés. Il existe quantité de moyens de le ravitailler, en toute légalité. Quelques pistes.

    <br />
    - Solution évidente : récupérer les fichiers MP3 que vous ont transmis vos amis ou qui sont stockés sur votre disque dur. Si vous avez déjà acheté des titres sur Internet et que ceux-ci sont dans un format incompatible avec votre nouveau baladeur, essayez de les graver sur un CD audio, puis importez-le ensuite à partir de ce CD. 
    <br />

    <br />
    - Autre solution : importer des titres depuis un CD audio ou un disque vinyle. Dans le premier cas, il suffit d'insérer le CD sur un ordinateur et de convertir les morceaux à conserver au format MP3, ce que permettent de nombreux logiciels à télécharger gratuitement sur Internet. Dans le second cas, il faut relier la platine aux entrées audio de l'ordinateur ou, mieux, utiliser des kits spéciaux comme le iVinyl de Terratec (129 eur ) qui se branche d'un côté à la platine et de l'autre à un connecteur USB. Ensuite, éditer le fichier avec un logiciel comme Audacity pour retoucher le son et éliminer les bruits de craquement. 
    <br />

    <br />
    - Vous pouvez aussi télécharger légalement et gratuitement de la musique sur plusieurs sites Web. La plupart, comme muziko.fr et dogmazic.net (en français), soundclick.com ou mp3.com (en anglais), servent à promouvoir des artistes méconnus et souvent pleins de talent. Pour retrouver la plupart de ces sites, consultez le répertoire musique-legale.info. On trouve aussi plusieurs enregistrements de concerts d'artistes connus sur différents sites comme kingblind.com et eTree (http://bt.etree.org) : James Brown, PJ Harvey, Tom Waits, Queen, Ben Harper, etc. Attention, dans certains cas, il faudra convertir les fichiers avec un utilitaire spécialisé pour pouvoir les lire sur le baladeur ou les graver sur un CD audio. 
    <br />

    <br />
    - Et si vous voulez des nouveautés, rien n'empêche d'enregistrer des webradio, puis de transférer ensuite sur votre baladeur les morceaux qui vous plaisent. Il en existe des centaines dans tous les genres sur Internet : consultez les annuaires sur comfm.com, sbobzik.net et frequence-webradios.com. Plusieurs logiciels, comme Streamripper, Station Ripper ou RadioLover pour Mac, PC et Linux, permettent d'enregistrer les flux audio des radios qui diffusent en MP3 et même de programmer des enregistrements. Un bon moyen de collecter des dizaines d'heures de musique dans un genre particulier, jazz, blues, pop, rock, classique ou autre. 
    <br />

    <br />
    - Enfin, ne négligez pas les podcasts, ces émissions de radio au format MP3 à télécharger sur Internet. Interviews, débats, programmation musicale, chroniques, etc. Il y en a pour tous les goûts. Consultez les différents programmes disponibles sur podemus.com, 01podcast.com ou dkpod.com. Vous y trouverez certainement de quoi nourrir ­vos oreilles pendant de longues ­heures... 
    <br />

Conseils pour ne plus s'énerver avec le Web, trouver rapidement les informations recherchées et profiter de toute la richesse de la Toile.

    <br />

    <br />
    SURFER sur le Web ? Élémentaire. Du moins au premier abord. Car on s'aperçoit vite que sur Internet il est plus facile d'avoir les mensurations d'une starlette que le nom des membres fondateurs du premier soviet de Russie. Combien de fois nous est-il arrivé de ne pas trouver l'information recherchée, le site qui rendrait bien service ou la page entraperçue hier et introuvable aujourd'hui ? Conseils. 
    <br />

    <br />
    <b>Posez les bonnes questions </b>
    <br />

    <br />
    Comme la plupart des internautes français, vous vous en remettez à Google pour trouver une information. Sachez exploiter au mieux ses possibilités. Sans oublier qu'il existe plusieurs autres moteurs de recherche, lesquels fournissent des résultats différents, comme exalead.fr, yahoo.fr ou live.fr ­ex-MSN (1). Utilisez les mots-clés appropriés (« recueil de poésie » au lieu de « livre », par exemple), et saisissez plusieurs termes pour des résultats plus pertinents, surtout s'il y a un risque de confusion, comme avec « police » qui évoque à la fois les assurances, les agents de la paix, un groupe de rock et des caractères d'imprimerie. 
    <br />

    <br />
    <b>Mettez-y les formes</b> 
    <br />

    <br />
    Quand vous saisissez une requête sur un moteur de recherche, encadrez les mots-clés de guillemets pour limiter la recherche à une expression (« général de Gaulle » ne renvoie pas aux mêmes résultats avec et sans guillemets). Faites précéder les mots-clés du signe « + » pour forcer le moteur de recherche à tenir compte des accents, et du signe « - » pour éliminer certains termes : par exemple, téléphone-prix-achat » permet d'écarter les sites marchands (2). Pensez enfin à formuler votre question comme une réponse : par exemple, « est le plus haut sommet du monde » présentera automatiquement les pages sur l'Everest. 
    <br />

    <br />
    <b>Conservez les meilleures adresses </b>
    <br />

    <br />
    Apprenez à sélectionner et à mémoriser dans votre navigateur les meilleurs sites pour pouvoir y revenir. Tous les logiciels de navigation disposent d'une fonction qui permet d'ajouter un signet, un favori ou un marque-page (c'est la même chose). Quand vous repérez une page digne d'intérêt, maintenez la touche Ctrl enfoncée puis appuyez sur la touche D pour sauvegarder son adresse Internet. 
    <br />

    <br />
    <b>Organisez votre liste de sites </b>
    <br />

    <br />
    Regroupez vos favoris par catégories : information, achat, services pratiques, administration, loisirs, etc. Vous pouvez créer des dossiers dans lesquels vous ferez glisser les favoris en fonction de leur thème. Placez le site des impôts dans le dossier « Administration », Le Figaro.fr dans le dossier « Information » et Wikipédia dans un dossier « Connaissance ». Vous les retrouverez plus facilement (3). 
    <br />

    <br />
    <b>Trouvez au lieu de chercher </b>
    <br />

    <br />
    Ne perdez pas de temps à interroger un moteur de recherche alors que la réponse se trouve parmi vos favoris ou sur une page que vous avez clairement identifiée. Consultez plutôt les Pages jaunes pour connaître la bonne adresse de votre dentiste au lieu de taper son nom dans Google. Et connectez-vous au site du premier ministre pour obtenir la liste des membres du gouvernement plutôt que de lancer une requête dans un moteur de recherche. 
    <br />

    <br />
    <b>Frappez à la bonne porte </b>
    <br />

    <br />
    Si le site que vous consultez vous paraît trop touffu ou mal organisé, examinez sa page d'accueil, elle doit proposer une zone de recherche locale (4). Tapez alors votre requête pour obtenir les informations souhaitées. Dans le cas de questions plus techniques ou en rapport avec vos hobbies et vos passions, interrogez les groupes de discussion où des millions d'internautes échangent leurs idées et leurs conseils. Dans Google, cliquez sur « Groupes » avant de saisir votre requête. 
    <br />

    <br />
    <b>Optimisez l'espace de travail</b> 
    <br />

    <br />
    Utilisez si possible les onglets pour éviter de cliquer sans cesse sur le bouton « Précédent » ou bien de vous retrouver avec plusieurs pages à l'écran. Tous les navigateurs modernes (Firefox, Internet Explorer 7, Opera, Safari, etc.) proposent cette fonction. Au lieu de cliquer directement sur le lien, vous appuyez d'abord sur la touche Ctrl. La page se charge alors en arrière-plan dans une zone symbolisée par un onglet, sans perturber celle que vous consultez. Vous pouvez ainsi lancer une recherche avec Google, puis charger successivement dans des onglets les sites correspondant aux résultats qui vous intéressent afin de les consulter ensuite à tête reposée. 
    <br />

    <br />
    <b>Remontez le temps </b>
    <br />

    <br />
    Vous n'arrivez plus à retrouver la page consultée avant-hier. Elle contenait pourtant les précieuses informations sur le sujet qui vous préoccupe aujourd'hui. Rassurez-vous, rien n'est perdu. Activez la commande « Historique » (ou bien appuyez sur Ctrl-H) et vous obtiendrez instantanément la liste des pages sur lesquelles vous vous êtes connecté les jours précédents, classées par ordre chronologique (5). 
    <br />

    <br />
    <b>Modérez vos ardeurs</b> 
    <br />

    <br />
    Évitez de cliquer n'importe où, notamment sur les images et liens qui masquent des liens vers des sites potentiellement à risque (spyware, virus, etc.) ou sur les bandeaux de publicité (à moins que le sujet ne vous intéresse). Vous pouvez vérifier vers quel site pointe un lien en contrôlant l'adresse qui s'affiche dans la barre d'état, au bas de la fenêtre, quand vous passez la souris sur l'image douteuse. Une mention du type http://ads.serveur.com/ ou http://serveur.net/pub/, suivie d'un code signale qu'il s'agit d'une publicité. 
    <br />

    <br />
    <b>Naviguez léger</b> 
    <br />

    <br />
    Si l'apparition de fenêtres intempestives et l'affichage d'animations ou de bandeaux de publicité vous dérangent, explorez les préférences du navigateur pour désactiver ces nuisances : décochez notamment la case « Lire les animations » (6). Si seule la suppression d'images est prévue, vous y gagnerez en temps de chargement, mais vous y perdrez en confort de lecture, même s'il sera possible d'afficher une image en cliquant sur son emplacement et en choisissant la commande « Afficher ». Méfiance avec les utilitaires qui prétendent désactiver l'affichage de publicité et d'animations, certains ne sont en fait que des logiciels espions. 
    <br />

    <br />

    <br />

1 - Dois-je acheter Windows Vista pour être à jour ?

Non. Même si Microsoft va désormais considérer Vista comme son logiciel système par défaut, XP a encore de beaux jours devant lui, et restera encore opérationnel quelques mois, si ce n'est quelques années. Les nouveaux logiciels inclus dans Vista comme Internet Explorer 7 ou Windows Media Player 11 existent ainsi pour XP. A moins d'avoir véritablement envie d'être à la pointe, il n'est pas nécessaire d'acheter Vista, d'autant que tous les PC ne seront pas assez puissant pour le faire tourner. En revanche, Vista tournera probablement sur le prochain PC que vous achèterez : plus qu'une révolution, Vista viendra comme une évolution naturelle...

2 - Faut-il un PC puissant pour faire tourner Vista ?

Oui, Vista est plus gourmand en ressources que XP : un processeur cadencé à 1Ghz, avec 1go de Ram et une bonne carte graphique semble le minimum. Mais Microsoft a de ce côté-là très bien fait les choses. Il a d'abord mis en place sur son site un logiciel qui permet de tester votre ordinateur, de voir s'il supportera Vista et quelle version conviendra le mieux. Ensuite, lors de l'installation de Vista, le logiciel détecte votre configuration et s'adapte en fonction, évitant ainsi d'installer des options trop lourdes et dispensables.

3 - Quelles sont les améliorations de Vista par rapport à XP ?

Elles sont nombreuses, mais on peut déjà en noter trois. D'abord, l'interface graphique a été entièrement repensée et comporte de nombreux et nouveaux éléments dynamiques, comme les gadgets rassemblés sur une barre à droite de l'écran.
Ensuite, l'architecture et la navigation : le traditionnel menu "démarrer" de Windows XP a été repensé, et une grande partie de la navigation se fait par l'intermédiaire d'une barre de recherche très réactive qui concerne aussi bien les applications que les documents...
Enfin, la sécurité a été améliorée, qu'il s'agisse des connexions réseau ou des interventions sur le système, qui nécessitent l'entrée d'un mot de passe. C'est un peu plus fastidieux au quotidien sans être pleinement satisfaisant, mais cela constitue déjà un bel effort. On notera aussi la présence d'un programme de contrôle parental très poussé (surveillance de l'activité, interdiction de certaines applications...)

4 - Mes périphériques seront-ils compatibles ?

Comme pour XP, Microsoft a lancé une campagne de certification : les périphériques qui sortiront dans les semaines à venir auront ainsi un autocollant s'ils sont compatibles voire dédiés à Vista. Concernant les périphériques déjà acquis, Vista se charge de trouver la plupart des pilotes pendant l'installation. S'il en manque, une connexion sur Windows update permet généralement de trouver les absents...

5 - L'installation est-elle facile ?

Oui : elle prend entre une demi-heure et une heure, et toutes les étapes sont bien expliquées. Mention spéciale pour la conservation des données lors d'une mise à jour, qui permet de ne rien perdre lors du passage à Vista.

<img src="images/stories/ntic/545536-666253.jpg" border="0" align=" />Google envisage de faire un pas supplémentaire et d'aller jusqu'à proposer, aux utilisateurs de son service Google Book, de télécharger des ouvrages dans leur intégralité (ou Google Recherche de livres). Jusqu'à présent, les livres appartenant au domaine public mis à part, les recherches ne permettaient d'accéder qu'à des extraits d'ouvrages, les internautes désireux de prolonger leur lecture étant invités à acquérir le livre auprès de l'une des librairies partenaire.

Le service pourrait très prochainement évoluer si l'on en croit Jens Redmer, le directeur européen de Google Recherche de livres, qui indique travailler « sur un projet de plate-forme permettant aux éditeurs de proposer un plein accès à leurs ouvrages ». Ce projet, véritable alternative à l'achat de livres en version papier, permettrait aux internautes d'acheter et de télécharger des ouvrages entiers de façon à pouvoir les lire sur un ordinateur ou un PDA. Alors que la lecture sur écran est appelée à se développer, Google envisage de faire de sa plate-forme de téléchargement de livres l'équivalent de l'iTunes d'Apple pour la musique.

Rappelons qu'il y a quelques mois de cela, Google avait présenté son nouveau lecteur en ligne, pensé pour être plus ergonomique et mieux adapté à la consultation de pages de livres en ligne que l'Acrobat Reader d'Abode (voir cette brève). Ce lecteur pourrait donc rapidement trouver une utilité en-dehors de la lecture de livres libres de droit, dont Google propose également depuis peu de temps le téléchargement (voir cette brève). Restent quelques inconnues, parmi lesquelles le tarif de la version numérique des ouvrages, et la pertinence de l'offre au regard des habitudes de lecture : il y a en effet une grande différence entre lire sur écran des extraits en ligne comme le proposait jusqu'alors Google Book, et un livre de bout en bout.

Vous avez du mal avec le double clic dans les fenêtres de dossier ? Ou peut-être voulez-vous changer vos habitudes ? Optez pour le simple clic ! Ouvrez le Poste de travail et lancez la commande Options des dossiers du menu Outils. Dans la zone Cliquer sur les éléments de la manière suivante, cliquez sur Ouvrir les éléments par simple clic (sélection par pointage), puis sur Souligner les légendes des icônes au contact du pointeur (c'est l'option la plus agréable visuellement), et enfin sur OK.

    <br />
    Désormais, un simple clic sur un élément (un fichier, un dossier, une icône) déclenchera la même action qu'un double clic, comme lorsque vous cliquez sur des liens dans un navigateur Web. 
    <br />

    <br />

Le menu Envoyer vers, qui apparaît quand on clique avec le bouton droit sur l'icône d'un fichier, contient quelques « destinations » : Bureau (pour créer un raccourci sur le bureau), Destinataire (pour envoyer un courriel), Dossier compressé (pour créer un fichier d'archive) et Mes documents, ainsi que le ou les graveurs de CD/DVD et les lecteurs amovibles comme les clés USB.

    <br />
    Pourquoi ne pas en ajouter d'autres bien pratiques, comme Mes images, Ma musique ou n'importe quel dossier de votre choix ? Pour cela, cliquez sur Démarrer puis sur Exécuter, tapez sendto et appuyez sur Entrée. Dans le menu Fichier de la fenêtre qui s'affiche, choisissez Nouveau puis Raccourci. Cliquez sur Parcourir, pointez l'emplacement que vous voulez ajouter dans le menu Envoyer vers, cliquez sur OK, sur Suivant puis sur Terminer. Et c'est tout ! 
    <br />

    <br />
    Notez que cette fonction Envoyer vers devrait mieux s'appeler « Copier vers » , car elle ne déplace pas le ou les fichiers sélectionnés, mais fait simplement une copie. 
    <br />

    <br />
    Si vous voulez vraiment effectuer un déplacement, maintenez la touche Maj enfoncée avant de cliquer sur la destination. 
    <br />

    <br />