Numéro dossier: 83

Certains produits sont conçus avec beaucoup d’amour, mais vous avez beau accorder un budget colossal aux départements de recherche et de développement ; un smartphone, une tablette, ou une smartwatch (mot qu’il va falloir ajouter à votre dictionnaire Word), ça ne se vend qu’à coup de campagnes médiatiques, de buzz internet, d’événements spéciaux, et de shows à l’américaine.

Numéro dossier: 82

Le chômage, c’est le mal du siècle en Algérie. Des jeunes diplômés sans emploi, c’est le sempiternel cauchemar des Algériens. Autorités, gouvernement et société civile craignent les conséquences funestes d’un tel fléau. Des solutions sont envisagées. Des plans sont élaborés. Mais pour l’heure, un créneau stratégique est négligé : celui des TIC. Oui, le virtuel peut soulager le réel. Suivez le guide…

Numéro dossier: 81

Le compte à rebours a commencé. Le 1er décembre, avec le déploiement partiel de la 3G, promet non seulement de shunter les insuffisances de l’ADSL, mais aussi de débrider les potentiels de nos smartphones. Certes, tous les smartphones, notamment d’entrée de gamme, ne sont pas compatibles avec la 3G (le premier iPhone ne l’était d’ailleurs pas), mais la base installée de ces terminaux permet aux opérateurs d’espérer une adoption massive de cette technologie (pourvu que les tarifs soient, comme annoncés, « accessibles »).

Numéro dossier: 80

Alors que l’aoûtien finit de savourer ses courtes vacances, notre dossier du mois joue les trouble-fêtes et nous ramène vers les bancs de l’école…ou presque. L’e-learning, encore loin d’être confortablement installé dans le paysage éducatif algérien, n’est toutefois pas resté inerte durant cette dernière année. A une poignée de semaines de la rentrée, nous donnons la parole à Amel Behaz, experte en formation par les TIC, et nous faisons une mise au point sur quelques initiatives réussies en la matière. Tour d’horizon sur ce qui est fait, et sur ce qui reste à faire dans un domaine résolument d’avenir.

Numéro dossier: 79

C’est un événement qu’on ne vit qu’une ou deux fois par décennie. Il redistribue les cartes entre les géants de l’industrie, il redéfinit les standards de toute une culture populaire, et il redessine les contours du médium artistique aux 60 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012 : la sortie d’une nouvelle génération de consoles n’est pas un fait anodin. PS4, Xbox One, le gamer algérien s’y mettra tôt ou tard, et le dossier du mois met ces poulains de Microsoft et de Sony sur la balance. Qu’est-ce qui les rapproche, qu’est-ce qui les distingue ? Qu’y a-t-il en dehors de cette dichotomie ? Quelle est la meilleure plateforme selon nous ? Tout un programme...

Numéro dossier: 78

Au commencement, les premiers kits de développement d’applications pour iOS sont distribués. Un pas décisif est franchi, et il sera vite emboité par Android et Windows Phone. L’ère des applications mobiles voit le jour, bouleversant non pas seulement une industrie, mais aussi le quotidien de millions d’utilisateurs. Les apps ont changé leur façon de s’informer, de communiquer, de travailler, et de se divertir. Un modèle économique est né, et il marche sur ses deux pieds : l’internet mobile et l’e-paiement. Voilà qui en ferait un cul-de-jatte en Algérie ! Où en est-on quant à la production d’applications mobiles ? Quels secteurs risquent d’être chamboulés par le développement de ces nouveaux services ? Ces questions guideront le dossier du mois, mais d’abord, tâchons de savoir qui de l’oeuf ou de la poule doit arriver en premier.

Numéro dossier: 77

Dur, dur d’entreprendre sur le Web en Algérie. C’est une réalité reconnue unanimement par les participants du Festival du Web, Algéria 2.0. Ils étaient, en effet, plusieurs dizaines de participants, intervenants, entrepreneurs, passionnés du Web, journalistes, experts et professionnels des TIC à débattre pendant toute une semaine au Cyberparc de Sidi Abdellah des perspectives de l’entreprenariat sur le web algérien.

Numéro dossier: 76

Paiement par téléphone en janvier 2013, internet mobile (3G) en 2012, pénétrance des TIC dans les foyers, projet e-Algérie, projet e-Santé, utilisation pertinente du fonds d’appropriation et des usages et du développement des TIC (le FAUDTIC)…, la liste des arlésiennes, des attentes déçues, et des avortons de belles idées ponctuent l’histoire récente des TIC en Algérie. L’avancée à pas feutrés du contenu DZ dans un monde en pleine ruée sur les TIC est le fil conducteur de cette rubrique. Le dossier du mois n’est pourtant ni un flot de critiques, ni un ruisseau de larmes, mais une succession de questionnements dont le but est on ne peut mieux formuler que ceci :

Numéro dossier: 75

Quand on parle « d’e-commerce », on parle « d’achat en ligne ». De ce fait, il ne faut pas confondre « site d’annonces » et e-commerce. La possibilité de commander le produit en ligne, de se faire livrer, ou d’avoir affaire à un véritable magasin virtuel -avec ce que cela sous-entend en matière de service après vente- sont donc des points inhérents à ce qui définit ce genre de sites. Une fois que l’on met de côté les sites « catalogues» ou mettant en avant des produits d’occasion, il ne reste finalement qu’une poignée de noms de domaines qui se qualifient véritablement de boutiques en ligne. A défaut d’être exhaustifs, nous ne citerons que quelques exemples, des sites avec leurs atouts et leurs limites, pour le meilleur, et pour le pire.