IDM Crack

Crack IDM

IDM Crack 6.41

olux

سرور مجازی

سرور اختصاصی

دانلود کرک نرم افزار

اخبار تکنولوژی

اخبار تکنولوژی , It

L'an 1 de la 3G : le bilan et les perspectives

L'an 1 de la 3G : le bilan et les perspectives

Numéro dossier: 93

Index de l'article

Younes Grar, expert et consultant IT : « la 3G finira par remplacer l’ADSL en Algérie »

Dans une intervention sur la radio M de Maghreb Emergent, l’expert et le consultant IT Younes Grar a prévu une généralisation de l’usage de la 3G. D’ailleurs, le spécialiste va même jusqu’à annoncer le chiffre de 3 millions d’abonnés 3G pour les trois opérateurs.

L’ADSL est-il en passe de disparaître au profit de la 3G ? Pour Younes Grar, spécialiste en IT, il n’y a aucun doute. L’ADSL d’Algérie Télécom sera dans quelques années un souvenir car l’usage de la 3G s’impose et se généralise. Younes Grar est convaincu que la 3G va remplacer l’ADSL d’Algérie Télécom avant la fin de l’année. S’appuyant sur les chiffres réalisés par les trois opérateurs de téléphonie mobile après neuf mois du lancement de la 3G, l’expert a déclaré à Radio M qu’avant la fin de l’année en cours, la 3G comptera quelque 3 millions d’abonnés pour les trois opérateurs.

Pour justifier cette prévision, M. Grar précise que l’ADSL d’Algérie Télécom accuse des lenteurs qui suscitent l’indignation de ses clients alors que la 3G offre actuellement une meilleure réponse et une meilleure alternative à la généralisation et à la démocratisation d’Internet.


Les déclarations de M. Grar n’inquiètent en rien le PDG d’Algérie Télécom, M. Azouaou Mehmel, qui nous confiait lors d’un entretien que « beaucoup de personnes, et parmi eux les experts, prédisaient la disparition d’Algérie Télécom après le lancement de la 3G. Personnellement, nous ne nous sommes jamais mieux portés qu’aujourd’hui. La 3G ne peut se substituer à un usage fixe. Les opérateurs mobiles ont leurs activités et leurs clients, nous avons les nôtres ».

 

Un nombre d’abonnés 3G spectaculaire


Contrairement à ce qu’a annoncé le Ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, le nombre d’abonnés 3G n’atteindra pas les 3 millions en 5 ans puisque qu’un mois après le lancement de la 3G, plus de 500.000 personnes ont souscrit à des abonnements dans les seules quatre wilayas obligatoires (Alger, Oran, Ouargla et Constantine).

M. Grar ajoute que près de 100.000 clés internet 3G ont été écoulées en deux semaines par un seul opérateur, ce qui signifie que la 3G évolue de façon vertigineuse et devient le nouveau choix des algériens. Alors que l’ADSL compte actuellement 1.5 million d’abonnés après dix années de son lancement, la 3G la dépasse de loin ce qui permet, selon le spécialiste, de croire qu’elle la détrônera à l’avenir.

L’expert précise, par ailleurs, que si dans le monde entier la 3G est considérée comme « une solution complémentaire à l’internet fixe en raison de l’avantage de mobilité qu’elle apporte », en Algérie, la lenteur de l’internet fixe fait que de nombreux usagers se tournent vers la 3G comme « offre résidentielle » et non comme « offre complémentaire de mobilité ».

Selon Younes Grar, le bilan de la 3G demeure positif à quelques mois de son lancement et ce, en raison de la croissance du nombre d’abonnés ainsi qu’à la multitude d’offres proposées par les trois opérateurs de téléphonie mobile. Pour ce qui est de la qualité du débit, l’expert la considère plus appréciable par rapport à l’ADSL.