La célèbre chaîne musicale fait ses premiers pas dans l'univers de la téléphonie mobile, en commercialisant un téléphone à ses couleurs. Baptisé "MTV 3.0", il sera livré avec du contenu spécifique: sonneries, logos, fonds d'écrans et une heure de vidéo.

    <br />
    L'appareil, développé en partenariat avec le groupe français Modelabs, est un modèle haut de gamme: écran tactile, lecteur MP3, appareil photo 2 megapixels avec flash et zoom, lecteur-enregistreur vidéo et carte mini-SD de 1Go. Plus un casque hi-fi en accessoire.
    <br />

    <br />
    MTV 3.0 intègre, par ailleurs, un lien permanent vers le site WAP de MTV qui permet un accès direct vers les news et programmes de la chaîne, ainsi que les services associés. 
    <br />

    <br />
    Le haut débit n'est pas encore au rendez-vous. Le téléphone n'est compatible qu'avec les réseaux GPRS, mais il dévrait évoluer en mars 2007 vers la 3G, pour représenter réellement un nouveau canal de diffusion des contenus de la chaîne. 
    <br />

    <br />
    MTV adopte une approche originale pour se faire une place sur le marché du mobile. NRJ a préféré devenir opérateur mobile virtuel tandis que M6 et TF1 misent sur la revente de forfaits sous leur marque via un accord de licence.
    <br />

    <br />
    Par ZDNet France
    <br />

Selon les statistiques compilées par l'IFPI, les ventes mondiales de musique numérique ont connu une hausse spectaculaire de 106% au cours du premier semestre 2006.
Entre janvier et juin 2006, les ventes mondiales de musique numérique se seraient donc élevées à 945 millions de dollars américains, toujours selon les données recueillies par l'IFPI (International Federation of the Phonographic Industry), un organisme qui veille sur les intérêts des maisons de disque à l'échelle mondiale.

Ces pièces musicales numériques, notamment achetées dans les boutiques en ligne ou par le biais de services pour mobiles, représentaient 11% des ventes totales de musique dans le monde au cours du premier semestre 2006.

Cette forte hausse de la popularité de la musique numérique s'accompagne cependant d'une chute de 10% des ventes de disques compacts, DVD audio et autres supports physiques. À l'échelle mondiale, les recettes de l'industrie de la musique ont donc baissé de 4% pendant les six premiers mois de l'année.

Dans son communiqué, l'IFPI précise également que plus de la moitié (51%) de la musique achetée en Corée du Sud est vendue sous forme numérique, et que si le marché mondial de la musique était en baisse, certains pays ont connu des hausses des ventes: par exemple, le Japon avec une croissance globale de 12%.


Au terme de plusieurs années de négociations, la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP, les plus grands producteurs) et la Société civile des producteurs de phonogrammes en France (SPPF, les indépendants) ont définitivement établi les montants que devront leur verser les webradios françaises. Longtemps, le sujet a baigné dans le flou juridique. Mais le vote de la loi droit d"auteur a bel et bien confirmé le droit des deux sociétés civiles à fixer ces montants.

    <br />
    Finalement, ces tarifs se basent sur un montant garanti annuel. L"un de 3 000 euros pour la SCPP, l"autre de 1 500 euros pour la SPPF, auxquels se greffe une part variable selon, par exemple, le chiffre d"affaires généré ou le nombre de canaux de diffusion mis en place par la webradio. A quoi il faut ajouter les droits à régler à la Sacem, qui représente les auteurs.
    <br />

    <br />
    Toutes les webradios n"ont pas les moyens de faire face à ces montants. Aussi, la SCPP discute en ce moment avec l"Association nationale des webradios dans le but d"alléger ces charges. « Ils ont compris l"intérêt des webradios pour faire connaître de jeunes artistes », explique Sébastien Petit, président de cette association regroupant une quinzaine de petites webradios. La SCPP va proposer une tarification spéciale pour les radios à « faible audience », c"est-à-dire celles dont l"audience est de quelques centaines de personnes seulement, et ce, à un coût mensuel inférieur à 75 euros par mois. Une somme équivalente à ce qu"une webradio de cette taille doit au minimum débourser chaque mois à la Sacem. 
    <br />

    <br />
    Prochaine étape, les podcasts
    <br />

    <br />
    Du côté de ces petites structures, il reste encore à convaincre la SPPF de faire une distinction de ce type pour espérer survivre en toute légalité. Mais ce n"est pas à l"ordre du jour. « Nous n"avons pas encore planché sur ce sujet, avoue Karine Colin, directeur juridique de la SPPF. Peut-être le ferons nous prochainement ; en attendant, nous n"avons encore jamais assigné personne en justice ». Par contre, la SPPF a signé des accords de ce type avec AOL et NRJ. D"autres sont en négociation avec le groupe Lagardère notamment.
    <br />

    <br />
    Après les webradios, la prochaine étape va concerner les podcasts et les droits associés à leur diffusion. La SPPF réfléchit à l"heure actuelle à un accord expérimental avec les radios du groupe Lagardère et les groupes Radio France et NRJ. Si le dossier n"est pas prioritaire – les podcasts de radios diffusent encore rarement de la musique –, le développement de podcasts musicaux pourrait accélérer le traitement de ce dossier.
    <br />

    <br />

Le Japonais Sony devrait d'ici peu annoncer la sortie de ses prochains baladeurs numériques NW-S706. Nouvelles déclinaisons de la série NW-S700, ces baladeurs audio basés sur la technologie Flash ont pour principaux attraits une autonomie de 50 heures et une entrée Line-in, ce qui devrait en intéresser plus d'un. Dotés d'un tuner FM et de 4Go d'espace maximum, ces NW-S706 devraient avoir trois coloris au choix, à savoir noir, bleu et rose.

    <br />

    <br />
    Visibles il y a peu sur le site anglais Play.com, les produits ont été rapidement retirés. Leur tarif était de 180 £, soit plus de 260 €. Un prix diablement élevé au regard de la capacité du produit. Simple erreur ou Sony a pensé que les qualités du produit (autonomie, Line-in, FM) avaient une telle valeur ?
    <br />

    <br />

    <br />
     Agrandir la photo Nous attendons impatiemment le communiqué officiel de Sony lundi 9 octobre prochain afin d'en savoir plus. 
    <br />

    <br />


L’éditeur de jeux vidéos Electronic Arts officialise le rachat de DICE, le célèbre développeur de la série Battlefield.

    <br />
    L’éditeur EA lorgne depuis novembre 2004 du côté de Digital Illusions CE, plus connu sous son acronyme DICE. Mais c’était sans compter le refus de ses actionnaires qui avaient tendance à regarder ce rachat d’un mauvais œil. 
    <br />
    Pourtant, la situation s’est subitement débloquée en mars dernier, quand les deux entreprises sont parvenues à un accord engageant, cela va sans dire, des sommes colossales. 
    <br />

    <br />
    DICE est connu dans le monde du jeu vidéo pour son jeu Battlefield 1942 publié en 2002, précurseur d’une longue série dont le dernier arrivant en date sortira le mois prochain sous le titre Battlefield 2142. Un porte-parole de DICE s’est félicité de faire partie de l’équipe EA, estimant que cette nouvelle coopération verra naître de nouveaux jeux et de nouvelles franchises pour le bonheur de leurs fans. 
    <br />

    <br />
    Selon les termes de l’accord, le PDG de Dice Patrick Soderlund prendra l’un des postes de directeur général d’EA Studio et continuera à veiller sur son ancienne équipe, qui conservera les mêmes fonctions et demeurera dans ses locaux de Stockholm.
    <br />

Le lecteur de musique MP3 est de nos jours très courant, il permet de stocker et lire des fichiers audio. Le MP4 est lui beaucoup moins répondu car assez nouveau. Il permet non seulement de lire des fichiers audio, mais aussi vidéo. Il est doté d’une capacité de stockage pouvant aller jusqu’à 40 Go, soit 170 heures de vidéo ou 100 films. Impressionnant car il est également doté de fonctions de lecteur photo numérique et de lecture de texte. Il fait aussi radio, dictaphone et possède des ports USB ! Bref, un vrai condensé de technologies.

Le site communautaire Myspace.com ne cessera de nous surprendre. Après être passé devant les sites Yahoo, Google et MSN en terme de consultations web avec plus de 106 millions d’utilisateurs, ce site s’impose désormais comme un acteur majeur du marché, tous secteurs confondus. Myspace.com veut à présent jouer dans la cour des grands et concurrencer le leader mondial actuel des sites de musique numérique, Apple, avec son populaire iTunes.
Le site Myspace.com veut offrir aux internautes plus de 3 millions de chansons d’artistes indépendantes, et souhaite devenir l’un des plus gros magasins de musique en ligne existant actuellement sur le marché. Les titres proposés au format MP3 n’auront aucun copyright ce qui les rendra compatible avec les MP3 iPod d’Apple. Alors connectez vous vite et laissez vous emporter par la musique…..

L’arrivée très prochaine (Octobre) du nouveau baladeur MP3 Sansa c200 doté d’une capacité de stockage de 2 Go, devrait bouleverser le marché des appareils audionumériques actuellement dominé par Apple avec son iPod Nano.
Lancé sur le marché par le groupe SanDisk, très réputé pour ses cartes mémoire flash, le Sansa c200 acceptera les fichiers audio protégés par DRM (système de gestion des droits numériques), le rendant ainsi compatible avec la musique téléchargée sur des sites de musiques tels que Napster, etc…Son aspect fin, léger, et avec un écran LCD couleur de 1,4 pouces, lui assurera un grand succès. En plus de tous ses atouts il offrira la possibilité d’augmenter sa capacité de stockage grâce à une fente d’expansion pouvant accueillir des cartes mémoire micro SD additionnelles, ce qui n’est pas le cas de son concurrent iPod Nano.

Décidément on n’arrête pas d’innover chez Nintendo. « Wiimote » est la nouvelle manette de jeu qui devrait faire sa rentrée à partir du mois d’octobre. Comme une télécommande de télévision on la tient d’une seule main (droite ou gauche), mais ce qui frappe le plus avec cette manette c’est la sensation ludique. Sans fil, sensible aux mouvements, elle reproduit fidèlement à l’écran les gestes du joueur, elle est munie d’un moteur de vibration et d’un haut-parleur intégré offrant ainsi de vraies sensations aux « gamers ».
Que vous soyez fans de jeux de sports, de musique (WarioWare : Smooth Move) ou d’action (The Legend of Zelda : Twilight Princess), les sensations sont garanties.
La console « Wii » compacte et élégante, peut être posée comme vous le souhaitez (à l’horizontal ou à la verticale), elle disposera d’une connexion Internet Wi-Fi (offrant pleins d’avantages). Bonne nouvelle pour les Gamers possédant déjà la « Game Cube », la Wii fera fonctionner tous leurs jeux, elle intègre en plus une fonction appelée console virtuelle qui permet de jouer à tous les jeux publiés de puis 20 ans par Nintendo.
La PS3 de Sony et la Xbox 360 de Microsoft n’ont qu’à bien se tenir !