Date : 01/03/2021
Home

Télécom

6 janvier 2014 Rédaction Imprimer

Toutes les localités de plus de 1000 habitants raccordées au réseau téléphonique

Le PDG du groupe Algérie Télécom, Azouaou Mehmel, a déclaré au Forum de DK News que son entreprise ambitionnait de raccorder toutes les localités de plus de 1 000 habitants au réseau téléphonique avec des supports à fibre optique...


Les habitants pourront ainsi bénéficier d'une connexion internet à haut débit. " Un programme portant sur l’installation de la fibre optique sur un linéaire de 200 000 km est en cours de réalisation à travers le territoire national ", a déclaré le responsable qui en a aussi profité pour évoquer de nouveau son plan de développement pour une " meilleure qualité de service " ainsi que le lancement prochain de la 4G en mode fixe sans fil.

Un lancement qui devrait se faire avant la fin du premier semestre 2014 et qui devrait permettre " une connexion haut débit et une transmission très rapide des images et du son ", selon M. Mehmel.

Ce dernier se dit aussi optimiste quant à l'avenir des TIC en Algérie. " Avec l’arrivée de la 3G, de la 4G, la généralisation des équipements et l’amélioration de l’accessibilité à l’internet, l’année 2014 s’annonce bien concernant les TIC. Néanmoins, le déficit en contenu local demeure un frein au développement de ces technologies. Il faut développer le contenu local pour que les opérateurs nationaux puissent tirer profit des équipements et éviter les surcoûts sur la bande passante internationale ".

En outre, l'opérateur aurait été victime du vol de près de 200 km de câbles téléphoniques durant l'année 2013 contre 330 km en 2012. Un chiffre réduit " grâce à l’intervention des services de sécurité et à certaines dispositions prises par l’entreprise ".

" Ce phénomène occasionne des désagréments aussi bien aux clients qu’à l’entreprise elle-même. Le coût de remplacement des câbles volés dépasse les 500 millions de dinars ", a-t-il déploré.

Enfin, beaucoup d'Algérois se plaignent actuellement de coupures fréquentes d'Internet. M. Mehmel les justifie par " un acte de sabotage de la fibre optique au niveau de la commune de Gué de Constantine et à un affaissement de terrain affectant le réseau au niveau d’Oued Kniss à Ruisseau ".

Source : APS

Réagissez


Les articles les plus lus !

Télécharger le magazine en pdf

Les entreprises TIC en un clic

Trouver une entreprise :

Retrouvez-nous sur