Date : 01/03/2021
Home

Télécom

9 février 2021 Rédaction Imprimer

Internet: la bande passante internationale sera doublée en 2021

"La bande passante internationale est passée de 1.7 à 2.4 Tbps (Térabit par seconde) entre janvier 2020 et janvier 2021. Cette capacité sera doublée durant l’année 2021", a indiqué  le ministère de la Poste et des Télécommunications dans le bilan du secteur pour l’année 2020 mis en ligne sur son site web.

 

Dans ce bilan, le ministère a rappelé la mise en exploitation le 31 décembre dernier d’une "manière effective" du système du câble sous-marin Orval/Alval (Oran-Valence) et (Alger-Valence), dont la capacité globale pourra atteindre les 40 Tbps.

Le ministère souligne, en outre, qu'en termes d’amélioration de la qualité de la connectivité internet et de généralisation de l’accès à l’internet haut et très haut débit, il a été procédé, l'année dernière, à la réalisation de 7.046,93 km de fibre optique et l'implantation de 182 sites de faisceaux hertziens numériques.

Le projet d'extension du Backbone a été également poursuivi à travers la réalisation de 2 nouveaux Backbone Est et Ouest, dont les objectifs consistent en "la sécurisation du réseau de transport, l’amélioration de la qualité de service et l’augmentation de la bande passante des wilayas ciblées".

Il s'agit des réalisations à 100% de la liaison Bougtob-Saida-El Bayadh-Bechar et de la liaison Ouargla-Tamanrasset- via In Salah ainsi que des projets de "réalisation du secours du trafic Oran-Bechar via Nâama et du secours des liaisons d'Ouargla-Illizi-Tamanrasset".

Le bilan met en avant, en outre, les efforts du secteur dans le cadre de la modernisation des réseaux de télécommunications vétustes des grandes agglomérations pour l’amélioration de la qualité de la connexion internet au profit des citoyens.

Il est ainsi enregistré la réalisation de quelque 133.000 nouveaux accès au réseau internet haut et très haut débit en fibre optique FTTx (dont le FTTH fibre jusqu'au domicile) et la modernisation de 203.672 accès au niveau des wilayas d’Alger, Oran et Constantine.

Optimisation de la ressource spectrale

Concernant la connectivité internet via le réseau mobile, il a été procédé, durant l'année 2020, "au réaménagement, à l’optimisation et à la rationalisation de l’utilisation de la ressource spectrale de fréquences radioélectriques visant l’amélioration de la qualité de service et de débit des opérateurs de télécommunication".

Cette action a permis des "améliorations" sur le réseau internet mobile, affirme le ministère, précisant que l’opérateur de téléphonie mobile OTA-Djezzy "a pu atteindre 52% en couverture 4G et une augmentation de 60% du trafic de données, et le déploiement de 1345 sites, ainsi que 26 milliards de DA d’investissements consentis en 2020".

Pour ce qui est de l’opérateur mobile WTA-Ooredoo, "les 5Mhz accordées ont été déployées dans les régions les plus importantes dont le grand Alger et l’Oranie avec le déploiement de 464 sites 4G en 2020", indique le bilan, qui relève "une amélioration de 70% du débit pour la 4G pour les sites déployés".  "L’opérateur (Ooredoo) prévoit, en sus, la mobilisation de 12 milliards DA d’investissements pour 2021", ajoute la même source.

S'agissant de l’opérateur public ATM Mobilis, le ministère estime qu'"environ 40 milliards de DA ont été investis dans les zones d’ombre et le grand sud et des efforts considérables ont été déployés ayant permis d’améliorer la trafic 3G de 28% et 4G de 76%", relevant "une progression de la qualité de service de 46% au niveau des localités concernées avec une augmentation du nombre d’abonnés de 30%".

Réagissez


Les articles les plus lus !

Télécharger le magazine en pdf

Les entreprises TIC en un clic

Trouver une entreprise :

Retrouvez-nous sur