Date : 03/08/2020
Home

Jeux

Le jeu-vidéo ne sera plus jamais comme avant

22 décembre 2010 Short Articles
Ce début de décennie s’achève après un bouquet final de jeux d’exception en novembre. Le monde vidéoludique dort en ce décembre des rêves plein la tête. Des perspectives fantastiques que dessinent les récentes évolutions de l’industrie remplissent le vide que laissent les sorties rachitiques de ce mois somnolent. En effet, le joueur-type n’est plus le « geek », le « no-life », le préadolescent boutonneux et sédentaire dont le profil psychologique de sociopathe s’étale dans la presse…Il est aussi ce quinquagénaire bedonnant qui se trémousse sur son WiiFit, il est aussi ce jeune cadre dynamique qui prend sa pause jeu-vidéo quotidienne, il est même cette famille où parents et enfants partagent un moment de fun, bref, il est monsieur et madame tout le monde. Ainsi, l’ancien profane devient « casual-gamer », l’ancien joueur occasionnel devient «public cible », l’ancien core-gamer devient un sage puissant et respecté pour ses scores étonnants ! A l’origine de cette mutation, une orientation toujours plus « accessible » et des gameplay toujours plus simples. Le game-over commence même à devenir une rareté avec la multiplication de softs où la santé se régénère automatiquement en quelques secondes (Call of Duty, Medal of Honor, Fable,…). Bien que les munitions soient théoriquement limitées, plus personne n’est obligé d’économiser ses forces tant les jeux, y compris pour certains dans les plus hauts niveaux de difficulté, fournissent assez de bastos pour assurer une troisième guerre mondiale avec un seul troufion. Le jeu-vidéo ne sera peut être plus jamais comme avant, il se rapproche en règle générale du « film interactif », multiplie le « party-gaming », et entre dans l’ère du tout « motion-control ». Alors que vous y soyez déjà ou que vous vous apprêtiez à y entrer, bienvenue dans le carré vidéo-ludique !

Les articles les plus lus !

Télécharger le magazine en pdf

Les entreprises TIC en un clic

Trouver une entreprise :

Retrouvez-nous sur