Date : 19/09/2019
Home

Jeux

8 juillet 2019 Rédaction Imprimer

Etat des lieux de l’écosystème du jeu vidéo en Algérie

Parmi les industries à forte croissance économique on ne peut omettre de citer celle du jeu vidéo. En effet, l'industrie vidéoludique est le secteur d'activité économique de la conception, la production et la commercialisation du jeu vidéo. Cette industrie compte une douzaine de disciplines dans son domaine ainsi que bon nombre d'emplois : par exemple, aux États-Unis, le jeu vidéo est directement responsable de 32 000 emplois en 2010.

 

 

Le revenu mondial du jeu vidéo est estimé à 81,5 milliards de dollars américains en 2014. Soit plus du double de celui du chiffre d'affaires de l'industrie cinématographique mondiale en 2013. En 2015, il est estimé à 91,5 milliards de dollars.

En Algérie le domaine est bien loin de générer ces chiffres, d’ailleurs il n’en génère quasiment aucun. Dans ce dossier nous allons décortiquer l’écosystème existant et le diagnostiquer.

Etat des lieux

Il existe aujourd’hui bien des moyens de gagner de l’argent grâce aux jeux vidéo, même si ce n’est peut-être pas le cas chez nous, les domaines les plus en vue restent l’évènementiel ou le sport électronique, le développement ou Game Dev et enfin les médias tels que les magazines et autres créateurs de contenus audiovisuels.

En Algérie, la plupart de ces domaines existent ou ont existé de manière éphémère, nous avons d’ailleurs listé de manière non exhaustive pour vous les différents acteurs majeurs de ce domaine qui, à ce jour, persévèrent sur ce marché.

Les acteurs algériens

  1. GamersMagh : Magazine d’actualité digitale autour de la pop culture et des jeux vidéo au Maghreb.
  2. Xerise : Studio de développement de jeux vidéo indépendant.
  3. DevQuest : Studio de développement de jeux vidéo à but professionnel.
  4. Gamers Rules : Agence événementielle spécialisée dans le gaming.
  5. NACL : Agence événementielle spécialisée dans le sport électronique.
  6. DzGameStore : Distributeur de clés et produits digitaux autour des jeux vidéo.
  7. Playmania : Distributeur physique de jeux et d’accessoires.
  8. Infinite Esports : Structure de gestion d’Athlètes eSports.
  9. Hack Jdid : Emission autour de la pop culture et du jeu vidéo.
  10. Fractal Shop : Distributeur et importateur de matériels informatiques gaming.
  11. MouatezTV: Youtuber et streamer gaming.
  12. GameDz: Association culturelle autour du gaming

Que valent ces projets à ce jour ? Le marché algérien est-il assez mature pour accueillir ces business ? Afin d’y répondre concrètement nous avons étudié chaque filière de l’industrie indépendamment et avons contacté certain des responsables.

Nous pouvons d’ores et déjà isoler de la liste DzGameStore, Playmania ainsi que Fractal Shop qui sont dans la distribution et l’importation ; les secteurs les mieux établis et les plus stables. De plus, l’émission Hack Jdid possède également déjà son propre sponsor.

L’ELECTRONIC SPORTS

Dans le domaine du sport électronique ou en d’autres termes dans l’organisation de compétitions sur des jeux vidéo les deux acteurs majeurs sont Gamers Rules et North African Cyber League. Afin de connaitre le statut du secteur, nous avons interrogé Ghiles Ait Braham ainsi que Rafik Mariche, les responsables de ces deux structures respectivement.

Réagissez


Les articles les plus lus !

Télécharger le magazine en pdf

Les entreprises TIC en un clic

Trouver une entreprise :

Retrouvez-nous sur