Date : 15/11/2018
Home

Télécom

6 novembre 2018 Wafa O Imprimer

L’Algérie élue membre du Conseil d’administration de l’UIT

L’Algérie a été élue lundi 05 novembre 2018 membre du Conseil d’administration de l’Union internationale des Télécommunications (UIT) pour la période 2019- 2022, lors des élections tenues dans le cadre des travaux de la 20eme Conférence Plénipotentiaire de l’UIT qui se déroule à Dubaï du 29 octobre au 16 novembre 2018.

 

L’Algérie a récolté 134 sur les 177 voix au Conseil de l’Union internationale des télécommunications, réalisant ainsi, selon un communiqué d’Algérie Télécom « un exploit historique et sans précédent en occupant la deuxième place » dans la région Afrique composée de 13 membres, savoir Algérie, Kenya, Maroc, Rwanda, Égypte, Afrique du Sud, Ghana, Côte d'Ivoire, Sénégal, Ouganda, Nigéria, Tunisie et Burkina Faso.

Notons que l’Algérie a dépassé 17 pays candidats, alors qu’elle se classait à la 13eme et dernière place lors de son élection en 2014 en tant que membre du Conseil pour la période 2015-2018, en obtenant seulement 106 voix.

Selon la même source, l’Algérie, en tant que membre du conseil d’administration de l’UIT, « défendra ses principes bien établis, notamment en ce qui concerne la garantie d’un accès équitable et complet à la technologie dans l’intérêt de tous les peuples du monde, en particulier des pays en développement ».

L'Algérie est élue depuis 1965 et pour la onzième fois consécutive au Conseil d'administration de l’UIT. Il convient également de noter que le Conseil d’administration de l'UIT est chargé de contrôler les grandes questions de politique de télécommunication, conformément au plan stratégique élaboré par la Conférence de plénipotentiaires. Il établit également un rapport sur la politique et la stratégie de l'Union, ratifie et contrôle les aspects financiers.

Réagissez


Télécharger le magazine en pdf

Les entreprises TIC en un clic

Trouver une entreprise :

Retrouvez-nous sur