Date : 16/10/2019
Home

Jeux

7 septembre 2014 Hammou Issad Imprimer

Jouer sur PC

Avec l’avancée du développement des jeux vidéo, les consoles permettant de les utiliser deviennent elles aussi de plus en plus complexes. Elles fidélisent un public et forment de véritables dynasties se succédant de génération en génération, affichant des performances toujours plus bluffantes et des options multiples. Mais cette avancée a un prix, et la dernière née de Sony (qu’est la Playstation 4) ou la Xbox One affichent des prix affolants. On peut donc se poser la question de l’utilité de dépenser de telles sommes, pour un objet dont l’utilité principale sera l’usage de jeux vidéo. Même si les sociétés tentent de varier ce dernier en ajoutant de nombreuses fonctionnalités, comme le visionnage de films et l’accès aux réseaux sociaux, il en reste que l’achat peut sembler disproportionné. Apparaît alors l’évidente variante : le PC !



Pourquoi jouer sur PC ?


Bien que déchu de son statut de plateforme incontournable des jeux vidéo, il est encore possible de profiter de sa polyvalence pour faire tourner des jeux vidéo légendaires. Il est vrai que beaucoup de studios se concentrent aujourd’hui plus sur les versions consoles et négligent l’ordinateur. Quant aux jeux uniquement dédiés à ce dernier, leur nombre décroit et seul Skyrim a su redorer son blason. Mais à contre-courant de cette dérive vers la console, il existe des arguments solides pour que votre PC attire le regard du gamer enfoui en vous !

Tout d’abord, la polyvalence de la machine permet d’amortir cet investissement et relativiser votre dépense jeu vidéo. Deuxièmement, les derniers modèles grand public sont équipés d’une mémoire vive suffisante pour faire tourner n’importe quel jeu récent. Tout comme les cartes graphiques sorties de chez G-force ou Ati qui offrent un rendu qui vous fera oublier votre console (s’équiper d’un écran adéquat aidant bien entendu). Enfin, il vous sera possible de jouer à des genres et modes inaccessibles en utilisant une console : le clavier et la souris peuvent se révéler utile !


Les jeux de stratégie sont pour la plupart destinés aux PC tout comme les point and click, qui sont un genre d’aventure assez sous-estimé mais qui peut se révéler passionnant. En témoigne le succès récent des opus de « The Walking Dead », tirés de la série éponyme. Ainsi, à la différence de leurs collègues opérant sur consoles, les jeux pour PC ont chacun une jouabilité propre et offrent plus d’aisance à la créativité du développeur, favorisant aussi les œuvres indépendantes et participatives.


Le multi-joueurs est aussi une catégorie très alléchante sur ordinateur et a connu un franc succès à travers les World of Warcraft ou Counter Strike. Parmi ces jeux qui donnèrent aux PC ses lettres de noblesse, certains sont des incontournables qui fourmillent de possibilités créatives. On tâchera donc de les citer dans cet article.

Minecraft : construire, détruire, expérimenter la liberté créative !


Voici une expérience qu’il est difficile de décrire, car il faut jouer à Minecraft pour réellement comprendre de quoi il en retourne ! Il s’agit d’un jeu au graphisme simpliste et dénué d’artifices imagés, mais dont le principe de liberté totale confère un charme particulier. Sur Minecraft, vous arrivez dans un monde réellement immense et fait de cubes, variant les paysages entre déserts, mers et même cavernes. Il est alors possible de choisir son mode, le plus populaire étant le mode "Survie ". Il consiste à...Survivre !

Et ce n’est pas si facile, Minecraft est un monde paisible la journée où vous pourrez explorer les alentours, couper du bois ou creuser dans le sol. Mais le soir, il est peuplé de créatures hostiles (zombies,...) qui viendront à votre recherche et écourteront votre existence, sauf si vous prenez les précautions nécessaires durant la journée. Pour survivre, vous pouvez donc faire à peu près tout et n’importe quoi.

Cela passe par construire des fortifications, s’armer, modifier l’environnement autour ou se déplacer, le côté modifiable du jeu admettant tous vos délires. Une fois bien acclimaté et vos premières nuits passées, vous explorerez l’immensité de Minecraft ! A vous les Cavernes peuplées de monstres et de trésors, la possibilité de bâtir d’immenses villes avec une complexité quasi-infinie (certains se dotent de transport souterrains).

Une fois un certain niveau acquis, vous accéderez même à un autre monde, l’ender. Il est possible d’y affronter des créatures plus dangereuses, et même le supposé Boss final du jeu qui est un Dragon, dont la défaire signifie officieusement la fin du jeu...car en réalité il ne se termine jamais. En effet, les versions du jeu ont avancé depuis sa sortie en 2011 (en 1.7 à ce jour), sous l’impulsion d’un développeur suédois indépendant et passionné.

La communauté a donc agrémenté le jeu de bien des modifications et le jeu en ligne a donné une nouvelle impulsion à Minecraft, qui peut être considéré aujourd’hui comme le jeu le plus vendu de l’histoire du jeu vidéo sur PC. Ainsi, certains joueurs ont créé de véritables mondes indépendants avec des lois spécifiques, des agglomérations et une gestion sophistiqué de la vie en communauté. On s’approche donc du paroxysme des fameux « No life », vivant à travers leurs écrans.


Les Sims, vivez la vie d’un autre


Dans ce jeu, on n’influence pas le développement du monde mais celui de personnes, ce qui n’est pas forcément plus aisé. La série (3 opus, le 4ème sortant en septembre 2014) permet de gérer la vie d’une famille dont vous définissez toutes les caractéristiques (couleur de peau, nombre,...). Ces derniers grandissent depuis le premier épisode, et vous devrez donc gérer des bambins de leur adolescence à leur mort...pour reprendre en main alors leurs descendances.


Il faudra gérer leurs envies et leurs besoins, car vous démarrez avec très peu de biens, devant vous débrouiller pour bâtir correctement votre foyer. Cela passe par une gestion rigoureuse de la vie de chacun, pas facile par la faute du caractère de chacun. Le jeu se veut le plus réaliste possible et les situations les plus bizarres pourront donc vous arriver (maison brulée, drame familiaux). Le Sim a donc besoin d’être heureux que ça soit en mangeant correctement ou en ayant une hygiène correcte, il doit travailler et avoir des revenus pour améliorer son quotidien et mener une carrière.

Enfin, comme tout être humain, il doit cohabiter avec d’autres personnes. Ces interactions sociales s’opèrent de manière complexe et il est possible de se lier de différentes manières avec autrui, allant jusqu’à vivre ensemble et fonder un foyer.

Réagissez


Les articles les plus lus !

Télécharger le magazine en pdf

Les entreprises TIC en un clic

Trouver une entreprise :

Retrouvez-nous sur