Date : 19/02/2020
Home

Web

1 février 2020 Rédaction Imprimer

GarageDZ, le nouveau web-dépanneur des automobilistes

Les startuppers algériens continuent d’innover et ne cessent d’apporter des concepts susceptibles de faciliter la vie à leurs citoyens. Malgré les difficultés et le manque d’accompagnement, les jeunes startups persévèrent dans cette voie. GarageDZ en est une.

 

GarageDZ est une plateforme web destinée à dépanner tous les utilisateurs de matériels roulants (véhicules légers, poids-lourds, utilitaires, engins agricoles ou engins de travaux publics) pour trouver facilement en quelques clics depuis chez eux, ce qu’ils cherchent.

Lancée par Mehdi Boukhezer en mai 2016, la plateforme web « fournit la liste des vendeurs de pièces de rechanges et des fournisseurs de services d’entretien qui se sont inscrits sur GarageDZ, suivant une géolocalisation précise ».

Une vitrine sur le web pour les entreprises

Selon le fondateur de la plateforme, GarageDZ est un outil de dépannage qui couvre tout le territoire algérien, mais fait aussi office de vitrine pour les vendeurs de pièces de rechanges, fournisseurs de services et d’entretiens divers. La plateforme leur permet de mettre en vente leurs pièces de rechanges et afficher leurs bannières publicitaires ou carte de visite électronique.

Pourquoi avoir choisi ce domaine ? Par expérience personnelle, répond Mehdi Boukhezer tout de go. Il s’explique : « Etant conducteur de véhicules et ayant des fois des pannes mécaniques, c’est compliqué de trouver la bonne pièce de rechange, surtout de qualité. Parfois, cela prend beaucoup de temps, surtout pour trouver un garagiste libre, il faut se déplacer à longueur de journée ». « C’est sous cette optique personnelle que j’ai décidé de créer GarageDZ », a-t-il ajouté.

Sur le terrain de la mise en œuvre du projet, le constat est vite fait pour Mehdi : Le parc national des véhicules s'élève actuellement à près de 6 millions de véhicules, tous types confondus. Une aubaine pour la startup. Mais le marché de la pièce de rechange et services d’entretien requiert une régularisation et une bonne organisation, surtout avec l’arrivée du nouveau cahier des charges régissant les importations des pièces de rechange automobiles. Sur ce point, GarageDZ projette de travailler en collaboration et sous la tutelle du Ministère du Commerce ou celui de l’Industrie pour ne valider sur sa plateforme que les importateurs et fournisseurs de pièces de rechange respectant le cahier des charges émis par ce dernier.

Le but de GarageDZ c’est être désigné comme l’ « icône nationale » de la vente de pièces de rechange et des services d’entretien sur internet.  Car il existe déjà quelques plateformes en Algérie qui offrent des interfaces de recherche pour les pièces de rechanges. « Mais cela ne ressemble pas à ce que nous faisons », soutient-il. Et d’expliquer : « La différence c’est que GarageDZ se spécialise dans la recherche de pièces de rechanges et services d’entretien pour tous les types de véhicules, contrairement aux autres plateformes qui, soit elles offrent une recherche générale des articles (électroménager, téléphonie mobile, mobilier, etc.) où la pièce de rechange constitue une rubrique parmi des dizaines d’autres, soit elles offrent une recherche que pour la pièce de rechange des véhicules légers ».

Une plateforme complète, c’est notre objectif

L’idée du projet GarageDZ a été concrétisée avec un autre collaborateur. « Nous sommes deux salariés dans des entreprises publiques, loin du domaine du numérique », raconte-t-il. A 44 ans, Mehdi Boukhzer est informaticien de formation ayant travaillé dans différents secteurs économiques. Actuellement, il chef de cellule informatique dans une entreprise étatique de bâtiment.  Boubeguira Ghoulem 42ans, son collaborateur est, lui, diplômé en comptabilité et droit des affaires et actuellement cadre dans une société nationale de carburant. « Nous avons pris le temps de collecter toutes les informations nécessaires à l’étude et à la réalisation de la plateforme pour qu’elle soit complète et facile d’utilisation. Par contre les améliorations se poursuivront et nous restons à l’écoute des propositions des utilisateurs pour le perfectionnement de cette dernière », affirme Mehdi Boukhzer.

Actuellement GarageDZ recense près de 300 professionnels inscrits sur la plateforme. Parmi eux, il y a 5 inscrits étrangers qui sont « intéressés par le marché algérien de la pièce de rechange et le service d’entretien ».    

Pour le fondateur de la plateforme : « L’Algérie est à l’aube d’une grande ère des services numériques. Nous n’avons pas le choix, il faut qu’on se prépare à saisir cette opportunité. Tous les secteurs d’activité convergent vers les services digitaux et les pouvoirs publics gagneraient à investir dans les porteurs de ce genre de projets ».   

Réagissez


Télécharger le magazine en pdf

Les entreprises TIC en un clic

Trouver une entreprise :

Retrouvez-nous sur