Date : 15/11/2018
Home

Web

7 novembre 2018 Wafa O Imprimer

Intelligence Artificielle : nos espoirs obscurcis ?

L’IA est sans aucun doute l’une des plus grandes inventions de l’Homme, elle représente aujourd’hui un enjeu incontournable sur le plan International. Elle apporte beaucoup dans tous les domaines possibles et imaginables, santé, emploi, politique… Mais ces machines capables de simuler l’intelligence humaine suscitent aujourd’hui des questions et des appréhensions, arriveront-elles à prendre la place de l’humain ? Prendront-elles des décisions importantes à sa place ? Remplaceront-elles l’humanité ?

Nous entrons dans une nouvelle ère, ou l’intelligence artificielle progresse d’une vitesse hallucinante, elle peut apprendre par elle-même en mimant le cerveau de l’homme (deep learning), elle est capable de conduire des véhicules (nous l’avons vu avec les voitures autonomes d’Uber), elle fait passer des entretiens d’embauche, elle diagnostique des maladies et allant encore plus loin, elle entre en jeu dans la libération des suspects !

Son objectivité et sa capacité d’analyse pertinente à travers des logiciels, lui confère une position inédite dans le domaine de la technologie, mais arrivera-t-il un jour, où nous serons conditionnés par cette dernière, un jour où l’IA influencera nos décisions et donc nos vies ?

Plusieurs experts ont tiré la sonnette d’alarme, quant aux dangers qu’elle pourrait représenter si elle tombait entre de mauvaises mains, imaginons quelques secondes que les robots puissent être programmés par des personnes malintentionnées !
L’astrophysicien Stepehn Hawkings, avait dénoncé les risques de l’intelligence artificielle dès l’année 2014, il craignait qu’elle puisse remplacer un jour les êtres humains. L’entrepreneur Elon Musk avait lui aussi exprimé son scepticisme quant à l’intelligence artificielle.

Aujourd’hui, l’IA n’est pas capable de dépasser les capacités cognitives d’un enfant, mais une étude récente du professeur et expert en intelligence artificielle à l'UNSW Toby Wash, estime qu’il nous faudrait moins de 50 ans pour comparer l’intelligence humaine à celle de l’intelligence artificielle. Toutefois, l’intelligence artificielle peut justement contrer et aider l’humanité à éviter les débordements de la cybercriminalité, son but principal est de progresser dans l’ère de l’information.
Mais finalement, quel est le risque principal ?

Que la machine puisse nous remplacer, ou que la déresponsabilisation de l’homme le pousse à prendre des décisions à sa place ? Autrement dit, la question principale tourne autour de l’éthique, l’homme seul peut faire le l’outil un maître et c’est cela que nous devrions craindre !

Donnez-vous votre avis sur le sujet !

Réagissez


Télécharger le magazine en pdf

Les entreprises TIC en un clic

Trouver une entreprise :

Retrouvez-nous sur