Date : 22/02/2019
Home

Mobile

IRIS se dote d’un nouveau complexe électronique à Sétif

Le Groupe industriel IRIS a procédé ce mardi à l’inauguration de son nouveau complexe électronique basé dans la zone industrielle de Sétif.

 

Le complexe électronique s'étend sur une superficie totale de 20000 m2, employant près 550 personnes. Il englobe des lignes de production dédiées à la production de téléviseurs, smartphones, tablettes, micro-ordinateurs avant de se lancer en 2020 dans la production des systèmes d'affichage lumineux et des terminaux de payement électronique (TPE). La capacité de production va atteindre 1,2 million par an pour les Téléviseurs et près de 2,5 millions par an pour ce qui est des smartphones.

Le nouveau complexe électronique dispose de sept unités automatisées notamment 4 lignes de production en CKD pour les téléviseurs et 3 lignes en SKD pour le montage de téléphones mobiles et smartphones. En 2017, IRIS a mis sur le marché plus de 600.000 téléviseurs ce qui représente une part de marché de 42% et projette d'augmenter la cadence de production pour atteindre les 1,2 millions d'unités TV en 2019.

Le Groupe prévoit, par ailleurs, de conquérir les marchés allemand, italien, français espagnol et nord-amércian. L'entreprise algérienne a inscrit dans son programme le lancement du processus d'exportation vers les pays de l'Afrique de l'Ouest, membres de la CDEAO. IRIS s’engage par ce nouveau défi à renforcer sa stratégie d’exportation en proposant des produits certifiés aux normes de qualité et de sécurité les plus strictes afin de conquérir le marché international et promouvoir « le Made in Bladi » à l’étranger. Ce nouveau condensé de technologie et performance va permettre à la marque d’atteindre l’objectif fixé à moyen terme et qui est de dédier 30 % de sa production à l’exploration.

Un chiffre d’affaires de 30 milliards DA en 2018

Intervenant lors d'un point de presse organisé en marge de la cérémonie de l'inauguration de son complexe électronique, Djamel Guidoum, Directeur Général adjoint de IRIS a indiqué que son Groupe est le numéro 1 de la télévision en Algérie. Au fil des années IRIS n’a cessé de confirmer sa position de leader incontestable du secteur et plus particulièrement dans la Télévision, estime l'intervenant. D'ailleurs, dira-t-il, IRIS, qui a déjà 15 ans d'existence, a réalisé un chiffre d'affaire de 27 milliards DA en 2017 et plus de 30 milliards DA en 2018.  Cela confirme les efforts consentis par IRIS pour le développement de la marque dans un marché en berne.

Il dira encore que IRIS a investi dans plusieurs projets industriels pour un montant de 22,8 milliards de dinars en 2017. « Sur un dinar généré c'est un dinar investi », indique M.Guidoum. La marque IRIS, indique M. Guidoum, s’est démarquée autant que précurseur technologique et a toujours été avant-gardiste en mettant sur le marché des produits innovants. « Dès le départ, IRIS a été la première marque à introduire le premier Téléviseur avec Demo intégré et a continué son ascension en produisant le premier OLED en Afrique ainsi que l’ANDROID TV qui est un concentré de technologie aux avantages multiples », souligne l'intervenant qui a estimé que le processus d'industrialisation en Algérie a enregistré une avancée qualitative. Alors que notre pays importait énormément de produits, aujourd'hui, affirme-t-il, ce n'est plus le cas puisque le taux d'industrialisation a connu une hausse sensible.

« Aujourd'hui le produit algérien accorde énormément d'importance au respect des normes internationales de production ce qui la rendu le produit exportable », dira-t-il, avant d'ajouter que IRIS représente l'exemple de la réussite de l'entreprise algérienne surtout qu'elle emploie plus de 4000 personnes, un nombre qui devrait croître avec les prochains projets de la société.

Réagissez


Télécharger le magazine en pdf

Les entreprises TIC en un clic

Trouver une entreprise :

Retrouvez-nous sur