Date : 19/04/2019
Home

It

4 avril 2019 Rédaction Imprimer

Big Informatique, l'exportateur algérien de logiciels

BIG Informatique est une société pionnière dans le domaine de l’édition de logiciels de gestion en Algérie. Créée en 1989 d’une volonté de « promouvoir l’industrie du software en Algérie », l’aura de son savoir-faire et de son expertise dépasse les frontières du pays.

 

Elle a vu le jour à Annaba. Aujourd’hui, elle dispose de succursales à Alger et Oran et même en Tunisie. « J’ai commencé programmeur dans quelques entreprises publiques où j’ai développé des logiciels et des applications de gestion.  Après je me suis dit que mes capacités peuvent servir à un éventail plus large d’entreprises algériennes au lieu de rester chez une seule entreprise », raconte Mohamed Saidi, le Directeur Général de Big Informatique, diplômé du CERI (actuellement ESI) en 1983.

Big Informatique a commencé par vendre du matériel informatique pour survivre « sinon on n’aurait pas pu financer le développement de logiciels ». « La Recherche & Développement nécessite beaucoup d’argent. Quelques 20 à 30% de nos revenus sont investis dans le développement et l’amélioration de nos produits et la formation de nos cadres et ingénieurs, issus de l’université algérienne », explique-t-il.

Petit à petit, Big Informatique a acquis de l’expertise dans le domaine de l’édition de logiciels. Elle a gagné ses galons en Algérie, parvenant aujourd’hui à la quatrième génération de ses produits, en passant vers le développement de solutions multiplateformes.

Aujourd’hui, Big Informatique a développé plusieurs logiciels dans trois grandes catégories : gestion des entreprises (Finance, Comptabilité, Stock, Ressources humaines, Stocks…etc), gestion des marches et projets (Marchés, Projets, Gestion immobilière, Gestion de patrimoine) et gestion de cliniques-hôpitaux (Gestion des hôpitaux, Gestion des officines, Gestion de cabinets médicaux…etc).

Ces produits sont commercialisés dans de nombreux pays de l’Afrique francophone notamment. La première opération d’exportation remonte à 2008 quand les équipes de Big Informatique ont installé des logiciels de comptabilité chez un client installé en Italie. « C’est un client à nous en Algérie mais qui est installé en Italie. C’est à ce moment-là que nous avons a réalisé que nos produits n’ont rien à envier à ceux des grandes firmes », raconte M. Saidi.

« La deuxième opération est intervenue en 2012. Nous avons vendu une solution de gestion d’hôpital au Congo où nous avons mis 6 mois à la mettre en place. Plus que tout, cette success story nous a donné une certaine assurance que nous sommes capables de mettre des produits algériens à l’export », poursuit-il.

Les recettes en devises de Big Informatique ont atteint quelques 350.000 d’euros, un chiffre réalisé dans l’adversité d’un environnement peu favorable aux exportations de services IT. « En Algérie nous avons beaucoup de contraintes notamment administratives qui font qu’on n’exporte pas beaucoup. Cela ne va pas nous empêcher d’aller de l’avant. Nous comptons même créer un département dédié à l’export », conclut-il.

Réagissez


Télécharger le magazine en pdf

Les entreprises TIC en un clic

Trouver une entreprise :

Retrouvez-nous sur