Date : 20/09/2018
Home

It

Clotûre de la 1ère édition du salon Secura 2018

Le 1er salon international de la sûreté s’est tenu du 27 février au 1er mars à la SAFEX, une première édition qui a pu comptabiliser pas moins de 3000 visiteurs uniques 100% professionnels venu s’enquérir des dernières nouveautés en matière de sécurité commerciale, industrielle et civile. 

 

Face à une politique d’industrialisation que mène l’état algérien, les besoins d’automatisation et surtout de sécurisation des infrastructures et process est devenu incontournable. Les organisateurs de ce salon ont voulu rassembler et fédérer ses professionnels dans un même lieu afin de présenter des solutions adéquates mais aussi d’échanger et débattre sur de possibles perspectives, afin d’accompagner la montée en puissance de l’économie algérienne et renforcer la sureté et la sécurité de tous les opérateurs et citoyens.

Le SECURA s’est voulu être un salon de type expo-conférences, où les développeurs, intégrateurs ou distributeurs de solutions sécuritaires était les acteurs principaux de cette manifestation. En effet, plus de 50 exposants était présents lors de ce salon, dont 5 étrangers qui avaient répondu présent à cet évènement devenu déjà incontournables. Les acteurs les plus prépondérants du secteur de la sécurité ainsi que des institutions publiques, privés et gouvernementales était en effet présents en masse pour présenter leurs solutions.

Parmi les exposants, l’entreprise SISE Technology, intégratrice de solutions technologique présentait dans son stand des équipements ultra sécurisés pour les smart-homes, un des responsables nous avait déclaré que dans quelques années toute maison sera intelligente, cependant, un certain niveau de sécurité doit être mis en place avant même la démocratisation de ce genre de concept en Algérie afin de protéger l’utilisateur, et éviter d’éventuels incidents. La DGSN était aussi présente pour présenter ses derniers outils d’investigations, ces derniers nous ont invité à assister à une démonstration en temps réel du process de récolte d’empreintes digitales, leurs traitements et l’identification du possesseur de l’empreinte en un temps record, grâce à un équipement de pointe. Par ailleurs, ils nous avaient affirmé que leur matériel était adéquat à n’importe quelle caractéristique biométrique.

Etait présent aussi, l’Établissement de Réalisation de Système de Vidéo-Surveillance, ERSV, un établissement sous la tutelle du Ministère de la Défense Nationale, chargé du développement, de l’installation, et de la gestion des systèmes de vidéosurveillance. Un officier supérieur de l’Armée nationale nous a déclaré que grâce à leurs intelligence embarquée, ces caméras sont capables de détecter les infractions routières, contrôler les mouvements de masse, et identifier les malfrats si voulus. Cet établissement gouvernemental fournit des solutions à plus d’une vingtaine d’aéroports en Algérie, de nombreux stades et de nombreux établissements publics et privés.

A peine clôturé, ce salon professionnel au contenu original, riche et ciblé a vu 40% des stands de l’édition 2019 déjà réservés, pour dire quel impact à eu ce salon sur les personnes concernés.

 

Réagissez


Télécharger le magazine en pdf

Les entreprises TIC en un clic

Trouver une entreprise :

Retrouvez-nous sur