Date : 16/01/2017
Home

It

2 janvier 2017 Lotfi TAMAZIRT Imprimer

2016 c'est terminé ! Retour sur tout ce qui a marqué cette année ...

Pour commencer, N’TIC magazine vous souhaite une excellente année 2017 ! Oui, 2016 c’est déjà fini, revenons ensemble sur les temps forts d'une année riche en rebondissements.  


Janvier : l’année TIC bien partie !

L’année 2016 avait débuté sur les chapeaux de roues aussi bien au niveau international qu’au niveau local. Le 07 Janvier, suite à une réunion ministérielle, le lancement de l’appel à concurrence pour l’introduction de la 4G a été décidé et le lancement a été prévu pour le dernier trimestre de l’année. 12 janvier, l’Arab Mobile Challenge, l’événement qui a fait d’Alger la capitale de la mobilité arabe pendant une soirée, a vu la participation de 10 pays arabes pour la finale régionale de cette compétition, la finale opposait 24 équipes venues de 10 pays arabes, qui concouraient avec des applications mobiles des plus innovantes et parmi elles, 5 étaient algériennes. Au final, Bookr une startup koweitienne et VisionGeeks une startup soudanaise avaient remporté la compétition. Parmi les 5 équipes algériennes, SYNOOS avait réussi à décrocher une place pour le Mobile World Congress de Barcelone.

Février : NTIC ose débattre sur la venue prochaine de la 4G en Algérie

Après deux éditions consacrées aux startups et à la 3G, la troisième édition du Forum N’TIC a eu lieu en présence de cinq invités prestigieux qui ont apporté des éclaircissements sur la technologie de 4ème génération. Ils ont aussi dévoilé leurs visions par rapport à l’introduction de cette technologie dans le climat technologique actuel, économique mais surtout dans la vie au quotidien des Algériens. Il y a aussi eu la délivrance de la première carte d’identité biométrique au centre national pour la délivrance de documents sécurisés d’El Hamiz par le Ministre de l’intérieur Noureddine Bedoui. Février a aussi été le mois des déclarations : Azouaou Mehmel, ancien PDG d’Algérie Télécom, avait annoncé qu’Algérie Télécom comptait plus de 2 200 000 abonnés à Internet (dont 400 000 à la 4G LTE). Mais aussi la déclaration de Madame Feraoun qui avait fait pas mal de vagues dans le secteur et fait réagir un grand nombre de spécialiste “ il faut se montrer rationnel et s’engager sur quelque chose de concret. Si l’on regarde ce qui se passe de par le monde, le e-paiement est dépassé. Aujourd’hui, on parle de m-paiement. Cela serait une erreur monumentale à mon sens d’aller vers l’e-paiement. Le m-paiement est maîtrisé dans le monde. On parle de banque mobile, de poste mobile. Pourquoi alors passer par une phase intermédiaire qui est le e-paiement ? ”. On a aussi assisté à la naissance des deux coworking space algérois The Adress et Sylabs, deux fiefs de l’entrepreneuriat et du développement technologique qui font le bonheur aussi bien des professionnels que des amateurs.

Mars : Une coupure internet évitée de justesse

Le 4 mars dernier, les Algériens ont de nouveau frôlé la déconnexion, en effet, le câble sous-marin de fibre optique reliant Annaba à Marseille a été déterré suite aux intempéries enregistrées dans la côte Est du pays. Heureusement, aucun dégât n’a été enregistré. Sur un autre volet, passer à l’ère du numérique était l’un des objectifs du Ministère de l’Intérieur qui multiplie les actions pour faciliter le quotidien des citoyens. Après la possibilité de retrait d’un casier judiciaire, au mois de mars dernier, le ministère de l’intérieur avait annoncé la possibilité de demander l’extrait de naissance 12S à travers un site dédié à cet effet. Aussi, L’Institut National de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication avait signé un partenariat avec Ericsson sur la formation de compétences à la technologie de 4e génération.

Avril : Les pouvoirs publiques s’impliquent de plus en plus

L’événement majeur de ce mois d’avril a été le lancement du “réseau de télémédecine Algérie rt.dz” porte sur le développement d’un réseau national de soins et de télémédecine. L’objectif de ce partenariat fut de “relancer les soins et la formation à distance à travers la mise en place d’un réseau de communication solide entre les établissements hospitaliers des wilayas du Nord, du Sud et des Hauts Plateaux en vue d’assurer la prise en charge sanitaire des citoyens et afin de faire bénéficier les médecins de ces régions des expériences des professeurs universitaires des régions du Nord”. Le Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière avait aussi mis en ligne un portail électronique mentionnant les adresses et heures d’ouverture des pharmacies de garde durant les week-end et jours fériés. Chaque mois, une liste émanant des directions de santé de toutes les wilayas avec les noms et le nombre d’officines concernées par la garde est envoyée au Ministère pour l’alimentation du portail. La Gendarmerie Nationale quant à elle avait décidé de faire un pas en avant en lançant un portail électronique qui informera le citoyen algérien en temps réel de l’état des routes.

Mai : 5e édition du forum N'TIC

Le Forum N’TIC était de retour pour une quatrième édition, cette fois ci, un sujet épineux a été abordé lors de cette édition, celui des Data Centers. Lors de ce Forum rappelons-le, les intervenants ont tenu à clarifier un point important à leurs yeux, la souveraineté n’a aucun rapport avec l’introversion. Il faudrait que l’Etat comprenne que l’Algérie doit s’ouvrir au monde pour être acteur et non pas spectateur de ce qui se passe. Selon eux, l’Algérie passe à côté de plusieurs millions de dollars en n’incitant pas les géants du web à venir dans le pays et investir dans le domaine surtout que ce dernier représente un levier économique très important. L’autre évènement marquant du mois de mai fut sans doute attribution provisoire des licences aux opérateurs. L’instance de régulation avait alors jugé les dossiers des trois opérateurs comme étant “ recevables en la forme ”.

Juin : Quand le Bac paralyse tout un pays

Une chose est sûre, le Baccalauréat 2016 en Algérie restera dans les annales. La cause ? La fuite de certains sujets sur Facebook ayant entraîné le déroulement d’une session spéciale le 19 juin dernier, mais aussi le blocage d’accès à tous les réseaux sociaux. Sans parler de la perturbation du réseau Internet qui a paralysé près de 40 millions d’Algériens pendant 5 jours, engendrant des pertes de plus de 1 milliard de dinars selon Younes Grar. Aussi, ALGERIA DIGITAL CLUSTER a organisé le 21 juin dernier au Softel d’Alger l’événement « VIVATECH ALGERIA INITIATIVE ». Sous le haut patronage de M. Abdeslam Bouchouareb, Ministre de l’Industrie et des Mines, il avait pour but de faire participer 10 startups algériennes à fort potentiel de développement à l’événement mondial VIVA TECHNOLOGY PARIS, qui a eu lieu du 30 juin au 2 juillet à Paris. Un rendez-vous auquel les principaux acteurs mondiaux de la transformation digitale avaient assisté. Algeria Digital CLUSTER a décidé d’emmener 10 gladiateurs algériens pour porter haut et fort les couleurs de l’Algérie lors de cette compétition.

Juillet : Des initiatives ayant pour but de développer le numérique algérien

Le début du mois de juillet a coïncidé avec la fin du mois du ramadan et comme vous le savez, le moment le plus attendu durant le mois du Ramadan est bien sur le f’tour. Mais quand ce fameux f’tour réunit une communauté digitale et technologique algérienne dans une ambiance ramadanesque, l’attente n’est pas des moindres. Vous l’avez surement compris, on parle bien de la Qe3da digitale, un évènement riche en contenu à travers plusieurs activités mais aussi d’une communauté 2.0 aussi soudée que jamais. Par ailleurs, le 14 juillet dernier a été une date importante pour 10 étudiants algériens qui se sont envolés pour la Chine afin d’y suivre une formation de pointe dans le domaine des nouvelles technologies. Cette formation qui rentre dans le cadre du programme Algerian Seeds for the Future offerte par Huawei a eu pour objectif de les initier aux nouvelles technologies de pointe
dans le domaine des TIC.

Août : Les TIC en vacances !

Le mois d’août était... allez osons le dire « un creux » dans le monde des TIC en Algérie. Très peu d’événements ont eu lieu, nous avons pu assister au lancement officiel du site de la gendarmerie nationale tariki.dz qui vise la sensibilisation des conducteurs sur le respect du code de la route et permet également aux usagers de s’informer sur la situation des routes en temps réel. Autre événement, Après l’annonce du départ de Joseph Ged, un nouveau patron a été désigné pour reprendre les rênes de Ooredoo Algérie, Hendrik Kasteel. Mais l’évènement ayant le plus d’impact sur l’écosystème numérique algérien fut la première édition de Sylabs Youth Academy, en effet, Sylabs a pris une merveilleuse initiative, celle d’organiser différents ateliers et sessions de formation dans différentes branches du numérique et à destination de tous groupes d’âge ce qui fut un véritable succès.

Septembre : Et oui ! c’est la reprise !

L’E-paiement s’installe tout doucement en Algérie. Ooredoo et la BADR ont annoncé la possibilité pour leurs clients de payer leurs factures téléphoniques en ligne ; les deux parties avaient annoncé la mise en place d’un nouveau service de e-payement permettant aux clients de payer leurs factures téléphoniques en ligne, en toute sécurité et sans avoir à se déplacer. Au-delà de nos contrées, avait eu lieu l’IFA, cette foire industrielle a rassemblé plus de 1490 exposants venus de 48 pays différents. L’occasion pour les milliers de visiteurs de découvrir des dizaines, voire des centaines d’objets connectés novateurs, dans tous les domaines de l’internet des objets. Parmi les exposants de cette édition 2016, il y avait Condor Electronics. En effet, ce salon était la troisième étape dans la stratégie d’internationalisation du géant algérien après ses deux participations au MWC de Barcelone et MWC de Shanghai.

Octobre : LA 4G OFFICIELLEMENT LANCÉE EN ALGÉRIE !

Rappelez-vous, après des mois d’attentes, la 4G était officiellement lancée en Algérie. La ministre de la Poste, des Technologies de l’information et de la Communication (MPTIC), Imène Houda Feraoun, a procédé au début du mois à Ouargla au lancement officiel de la 4e génération de réseaux de téléphonie mobile en Algérie, la ministre avait affirmé lors de son allocution que cette opération entre dans le cadre de la modernisation et du déploiement du réseau des télécommunications sur le territoire national, afin d’orienter le pays vers l’économie de la connaissance, Plus tard ce mois-ci, la finale de SeedStarsAlgeria a posé ses valises pour la seconde fois en Algérie. Cet évènement qui contribue à la génération d’un écosystème numérique a pour objectif premier de dénicher les jeunes pousses les plus prometteuses de la planète avec comme conviction que la prochaine idée qui va changer le monde ne se trouve pas forcément en Europe ou aux Etats-Unis. Parmi les projets présentés aussi innovants les uns que les autres, le choix du jury s’est porté sur un projet qui avait ce petit truc en plus, celui de faciliter la vie aux non-voyants ou malvoyants. Imaginer vous juste 5mn avec un bandeau autour des yeux pour ressentir la gêne que ressent un malvoyant sans l’organe qui lui sert de fenêtre au monde extérieur et pour vous rendre compte de l’impact que peut avoir Dalil la startup lauréate qui a décrochée son billet à la grande finale de SeedStars World.

Novembre : Joyeux anniversaire N’TIC

C’était le 14 novembre dernier, N’TIC magazine célébrait ses dix années d’existence au cours d’une soirée à laquelle ont assisté des patrons de l’écosystème numérique, des représentants de Ministères, nos partenaires mais aussi des amis de la presse ainsi que toute la famille N’TIC avec ses collaborateurs et quelques lecteurs. La soirée a également été marquée par les témoignages de 5 acteurs du numérique dans différents secteurs, venus nous présenter leurs parcours d’entrepreneurs dans les TIC’s, En fin de soirée, un délicieux gâteau a été découpé, non sans avoir préalablement chanté et souhaité un joyeux anniversaire et une longue vie à N’TIC magazine ! plus tard ce mois-ci, a eu lieu la 5e édition du Symposium International sur la Cybercriminalité avec de nombreux débats autour de “La Cybersécurité au Service du Développement Economique et des Infrastructures Critiques” et où les réseaux sociaux étaient pointés du doigt.

Décembre : Les TIC jusqu’au bout de l’année

Fin d’année ne veut pas forcément dire fin des activités dans notre monde des TIC, parmi les nombreuses rencontres qu’a connues la communauté 2.0 algérienne, on notera l’initiative One Tic, l’une des plus belles initiatives algériennes en faveur des jeunes entreprises fut une réussite pour sa première édition. One TIC avait offert 4000 pack management d’une valeur avoisinant les 2. 000. 000 DA à 4000 startups algériennes dans le but de les aider à générer des impacts sous-jacents et faire bouger les choses. Au fil des années, l’Algeria 2.0 est devenu le rendez-vous incontesté des professionnels, amateurs et non-initiés aux TIC afin de faire un état des lieux de ce secteur et d'imaginer les contours de l'Algérie de demain. Pour sa 5e édition, l'Afrique numérique été à l’honneur avec un programme riche entre conférences et ateliers divers et les intervenants sont de qualité avec autant de locaux que d'internationaux, et a remporté un franc succès vis-à-vis des visiteurs.

Comment terminer l’année sans faire un bilan ou bien un état des lieux sur les TIC en Algérie et récompenser les meilleurs projets ? Heureusement la cérémonie de l’Algeria Web Awards était là pour le faire, AWA, plus grande compétition web en Algérie, est revenue sur le devant de la scène. Cette compétition nationale avait récompensé le meilleur contenu web algérien après une évaluation par un jury d’experts puis soumis au vote du public sur internet. L’évènement avait aussi permis à la communauté digitale algérienne de se rencontrer une dernière fois cette année et se préparer ensemble pour une année 2017 qui sera nous sommes confiants une année aussi palpitante que 2016.

Réagissez


Télécharger le magazine en pdf

Les entreprises TIC en un clic

Trouver une entreprise :

Retrouvez-nous sur