Date : 01/09/2014
Home

News

DJezzy : Un milliard de dollars pour mettre à niveau ses infrastructures

31 août 2014 Rédaction Télécom

 L’opérateur de téléphonie mobile Djezzy bénéficiera d’un crédit d’un milliard de dollars de la part d’une banque algérienne afin de financer des dépenses en capital et investissement. L’annonce, mardi, par le PDG de Djezzy, Vincenzo Nesci, de l’exécution  de la cession de 51% des actifs de Djezzy à l’Etat algérien et de l’octroi de ce prêt a eu son petit effet sur les marchés, bien que les grandes lignes de l’accord entre le russe Vimpelcom, propriétaire des actifs de Djezzy, et l’Etat algérien aient été définies au mois d’avril dernier.

En effet, c’est à la mi-avril que le partenariat entre Orascom Télécom Algérie et le gouvernement algérien a été entériné. Il a ainsi été convenu de l’acquisition par l’Etat algérien de 51% d’Orascom Télécom Algérie pour un prix de 2,643 milliards de dollars. Ce qui a permis à OTA d’apporter ses activités à Optimum Telecom Algérie, filiale détenue à 100% par Orascom Télécom Algérie, en plus  d’une facilité de crédit financée par un pool de banques publiques pour un montant de 82 milliards de dinars, soit l’équivalent d’un milliard de dollars. Financement qui permettra d’ailleurs à l’opérateur de mettre à niveau ses infrastructures mises à mal par 5 années d’interdiction de domiciliation bancaire d’opérations de commerce extérieur, ayant empêché l’importation de nouveaux équipements. Il lui permettra aussi de développer ses réseaux 2 G et 3 G.

Les articles les plus lus !

Télécharger le magazine en pdf

Les entreprises TIC en un clic

Trouver une entreprise :

Retrouvez-nous sur