Date : 14/08/2020
Home

Non catégorisé

10 juin 2020 Rédaction Imprimer

Internet haut débit: lancement d'une opération de généralisation du FTTH à Alger

Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, a donné samedi soir le coup d'envoi d'une opération pilote de généralisation de la technologie en fibre optique FTTH (fibre to home ou fibre jusqu'au domicile) dans la wilaya d'Alger.

 

"Nous avons procédé au lancement effectif du projet de modernisation du réseau TDM (technologie utilisant le fil en cuivre) dans la wilaya d'Alger, qui est vieillissant et vétuste. C'est une opération pilote qui consiste à remplacer le réseau filaire en cuivre par la technologie FTTH permettant ainsi de garantir un débit réel jusqu'à 100 Mégas", a déclaré à l'APS M. Boumzar à l'issue de la cérémonie de lancement des travaux de déploiement de la fibre optique au niveau de la rue Larbi Ben M'Hidi.

M.Boumzar, qui était accompagné du directeur général d'Algérie Télécom, Mounir Djouaher, a expliqué que le réseau téléphonique et internet actuel d'Alger utilise toujours le cuivre, un moyen de transport "qui ne peut garantir un débit internet stable".

"Pour remédier à cette situation, nous avons acquis de nouveaux équipements OLT (Terminal de ligne optique) permettant de connecter des milliers d'abonnés au réseau FTTH", a-t-il fait valoir, considérant le FTTH comme une des technologies les plus performantes pour un accès à l’internet fixe car elle propose des débits de connexion les plus rapides, permet l’évolution de nouveaux usages internet, multimédia et de services connectés, grâce à des débits supérieurs à ceux de l’ADSL.

Selon le ministre, plus de 320.000 foyers de la wilaya d'Alger, connectés à l'ancien système (réseau utilisant le cuivre), bénéficieront de la technologie FTTH en fibre optique. Il s’agit de couvrir les 256 zones blanches d'Alger zones non couvertes actuellement par la téléphonie et internet.

M.Boumzar a indiqué que les travaux de déploiement de la fibre optique FTTH ont débuté, d'abord, au niveau de la rue Larbi Ben M'hidi, la zone dotée du réseau filaire en cuivre "le plus vétuste de la capitale avec 17.962 abonnés".

Le projet de modernisation touchera aussi bien Alger-Est jusqu'à Réghaïa et la partie Ouest d'Alger dont la ville nouvelle de Sidi Abdellah et Ouled Fayet, qui n'ont pas encore bénéficié d'internet. Pour Alger Centre, le projet de modernisation du réseau TDM concerne "17 sites TDM au niveau de Birtouta, Birkhadem, Ben M'hidi, Bir Mourad Rais, Hydra, Mustapha et Ain Naadja pour un total de 56.717 accès".

Le ministre a assuré "qu'avant la fin de l'année 2020, les citoyens d'Alger vont ressentir les premiers résultats de cette opération visant à avoir un très haut débit stable avec une meilleure qualité de service", ajoutant que cette opération de remplacement du réseau filaire en cuivre par celui du FTTH à Alger, sera lancée, dans une seconde phase, dans la wilaya de Constantine, avant d'être généralisée à toutes les autres wilayas.

Réagissez


Les articles les plus lus !

Télécharger le magazine en pdf

Les entreprises TIC en un clic

Trouver une entreprise :

Retrouvez-nous sur